Démission d’Evo Morales: Cuba «condamne énergiquement le coup d’Etat en Bolivie»

Démission d’Evo Morales: Cuba «condamne énergiquement le coup d’Etat en Bolivie»
AFP

Le gouvernement cubain a « condamné énergiquement » dimanche « le coup d’Etat en Bolivie », après la démission du président Evo Morales, dont la réélection à un quatrième mandat était vivement contestée depuis trois semaines.

Cuba, allié traditionnel du dirigeant socialiste, exprime sa « solidarité avec le frère président Evo Morales, protagoniste et symbole de la revendication des peuples indigènes de nos Amériques », a tweeté le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez, appelant à la « mobilisation mondiale pour la vie et la liberté d’Evo ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Greenpeace a mené une action spectaculaire à l’ouverture du sommet européen, jeudi matin
: ses militants ont pris d’assaut la façade du bâtiment, déployant de grandes banderoles qui donnaient l’impression que le bâtiment était en feu. Des feux de détresse ont également été allumés en divers endroits pour faire de la fumée.

    Sommet européen: alerte orange sur l’ambition «neutralité carbone» en 2050

  2. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne.

    Les marchés du carbone empoisonnent la COP25 Madrid

  3. ©News

    Europa League: éliminé, le Standard peut nourrir des regrets

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite