NBA: Toronto met fin à la série de victoires des Lakers (vidéos)

©AFP
©AFP

Écartés de la liste des candidats au titre après le départ cet été de Kawhi Leonard, le MVP qui leur a permis de remporter le titre NBA en juin dernier, les Toronto Raptors continuent de surfer sur la vague du succès. Dimanche, les « Canadiens » sont venus mettre fin à la série de sept victoires des Los Angeles Lakers en gagnant 104-113 au Staples Center. Si les Californiens restent en tête à l’Ouest (7 v.-2 d.), ils sont rejoints par Denver vainqueur à Minnesota 98-100 après prolongation.

Toronto n’a pas souffert de l’absence conjuguée de son meneur Kyle Lowry (fracture du pouce gauche) et de son intérieur Serge Ibaka (cheville). L’arrière Fred VanVleet (23 pts, 10 ast, 7 reb) et l’ailier-fort Pascal Siakam (24 pts, 11 reb) ont été à l’origine de ce 7e succès en 9 rencontres des tenants du titre qui ne sont devancés à l’Est que par Boston (7 v.-1 d.). Toronto a fait basculer la rencontre après la pause (44-61). Le triple-double de LeBron James (13 pts à 5/15 aux tirs, 15 ast, 13 reb) et la présence malgré une douleur persistante à l’épaule d’Anthony Davis (27 pts, 8 reb, 4 blk, 2 stl) n’ont pu masquer le manque de profondeur de l’effectif des Lakers.

Beau duel de « numéro 5 » à Minneapolis. Si Karl-Anthony Towns (25 pts, 16 reb, 6 ast) a arraché la prolongation en faveur des T-Wolves, c’est bien le Serbe Nikola Jokic (20 pts, 6 reb, 7 ast) qui a inscrit le panier de la victoire à 2.4 secondes de la fin de celle-ci. Les Nuggets, dont tous les joueurs du cinq majeur a marqué au moins 13 points, ont ainsi remporté leur 4e victoire en cinq déplacements cette saison.

Un autre intérieur européen est en train d’éclore définitivement sur les parquets de la NBA le Lituanien Domantas Sabonis. Le fils du légendaire Arvydas tourne à 20 points, 9.8 rebonds et 4.1 assists depuis le début de saison. Indiana, qui a perdu ses trois premiers matchs, vient de gagner six de ses sept derniers. Dimanche, les Pacers ont battu Orlando 102-109.

Malgré un début de saison qui l’a obligé de jouer sept de ses dix premiers matchs en déplacement, Milwaukee confirme qu’il faudra encore compter sur les Bucks cette saison. Ils présentent un bilan de 7 victoires dont cinq au terme des six derniers duels. En bonne partie grâce au MVP Giannis Antetokounmpo. Le Grec a été décisif dimanche à Oklahoma City. Il a rentré 24 de ses 35 points après le repos, sans compter ses 16 rebonds dans le succès 119-121. Les Bucks (7 v.-3 d.) sont troisièmes à l’Est.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Paul Magnette touche au terme de sa mission
: l’informateur royal est attendu lundi au Palais. © Photo News.

    Négociations fédérales: les anti-arc-en-ciel se déchaînent

  2. PHOTONEWS_10838727-107

    La Une choquante du Corriere dello Sport sur Lukaku: gratuit et attiseur de haine

  3. B9721767720Z.1_20191130001105_000+G4NF11L67.2-0

    Philippe Close sur le chaos à Bruxelles: «Du monde dans le centre-ville? Une bonne nouvelle!»

La chronique
  • L’éclipse du soft power américain

    Samedi dernier, le New York Times a répondu sèchement au gouvernement chinois, qui avait traité de fake news les informations que le journal avait publiées sur la persécution des minorités musulmanes dans le Xinjiang, alors que ces révélations, accablantes, étaient fondées sur des documents internes du régime. Habituellement très pondéré, l’éditorialiste n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’époque nazie, « lorsque Hitler parlait de la Lügenpresse, la presse menteuse, pour discréditer le journalisme indépendant ».

    Sa cible réelle, toutefois, était Donald Trump, accusé d’user et d’abuser de l’expression fake news pour vilipender les médias qui le dérangent, au risque de servir d’alibi aux régimes autoritaires qui verrouillent l’information. « Quand un président américain attaque la presse indépendante, les despotes s’empressent de l’imiter », notait le journal, en évoquant une kyrielle de pays, de la Russie au Burundi, qui ont trouvé dans le spectre des fake news une justification très commode de leurs attaques contre les médias...

    Lire la suite

  • La participation au secours de la démocratie

    La démocratie n’est plus une évidence. Accablée de toutes les impuissances du monde, elle ne s’impose plus comme un système légitime et efficace. Boucs émissaires : les élus, en lesquels les électeurs ont de moins en moins confiance. C’est donc la démocratie représentative qui semble en crise. Et la démocratie participative qui semble l’issue.

    Réconciliera-t-on le citoyen avec la politique en l’y intégrant ? C’est le pari de celles et ceux qui multiplient les initiatives de participation...

    Lire la suite