Séisme dans le sud-est de la France: quatre blessés dont un grave

Séisme dans le sud-est de la France: quatre blessés dont un grave
AFP

Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, lors du séisme de magnitude 5,4 qui s’est produit lundi à la mi-journée dans le sud-est de la France, près de Montélimar, a-t-on appris auprès des préfectures des départements concernés.

A Montélimar, une personne a été grièvement blessée après la chute d’un échaffaudage. Elle a été transportée en urgence absolue à l’hôpital, a indiqué la préfecture de la Drôme. De son côté, le préfet de l’Ardèche, un département voisin, avait auparavant recensé dans un tweet trois blessés légers.

AFP

La secousse a été ressentie dans une vaste zone du quart sud-est du pays, de Lyon jusqu’à Montpellier (sud), mais les dégâts semblent limités pour l’instant.

«J’étais appuyé contre le four de la boulangerie de ma mère quand je l’ai senti trembler. Le vaisselier d’une cliente a bougé et toute sa vaisselle a été cassée», a expliqué Victoria Brielle, une habitante de Privas. «Le chien a aboyé avant la secousse», a par ailleurs témoigné auprès de l’AFP Didier Lévy, qui habite un château du XVe siècle à Lamotte-du-Rhône. «C’est la première fois que je vis ça, j’ai ressenti la secousse alors que nos murs font un mètre d’épaisseur», a-t-il ajouté. Plusieurs minutes après la secousse, «les lustres bougeaient toujours», a-t-il ajouté.

Après la secousse, les pompiers du département du Vaucluse ont reçu «une cinquantaine d’appels», a indiqué un porte-parole à l’AFP. «Les particuliers ont appelé pour nous dire qu’ils venaient de ressentir une secousse, sans pour autant que cela nécessite une intervention de notre part», a-t-on précisé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20150129-37L6LD 2015-01-29 10:05:39

    Banque: un accès au cash toujours plus complexe

  2. Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez.

    Bouchez-Coens: deux novices pour sortir de la crise politique

  3. Pour les sénateurs démocrates comme Elizabeth Warren, il faut que la procédure s’achève vite pour leur permettre de faire leur campagne pour les primaires de leur parti.

    Chefs d’accusation contre Trump: pourquoi les démocrates sont pressés d’en finir

La chronique
  • Vincent de Coorebyter: «La grande misère du choix électoral»

    Le point qui a le plus surpris dans l’interview que Marc Uyttendaele et moi-même avons donnée au Soir le 23 novembre est apparemment la perspective d’organiser un référendum sur le cadre institutionnel de la Belgique.

    De fait, il y avait de quoi être surpris. Je ne suis pas un partisan déclaré du référendum, et je me rappelle fort bien Marc Uyttendaele, en 1993, s’opposant farouchement, comme Xavier Mabille, à l’idée de demander au peuple de se prononcer sur le cadre fédéral dans lequel basculait officiellement la Belgique à l’époque.

    Je ne veux pas revenir, ici, sur le référendum en tant que tel, qui est à mes yeux un procédé de la dernière chance en...

    Lire la suite

  • Le grand fossé de l’impeachment, dans l’Amérique de Trump

    Montez ! Sautez dans le traîneau des esprits de Noël, et laissez-vous mener par-delà les villes et les champs, pour entrer dans les chaumières et prendre le pouls des foyers américains ! Cette radioscopie à la Dickens, dont rêvent tous les sondeurs depuis l’élection surprise de Donald Trump en 2016, ne vous réjouirait guère : jamais depuis la guerre de Sécession (1861-1865), nos cousins n’ont été plus divisés, ne se sont ainsi entre-déchirés, au point de reconsidérer, de plus en plus fréquemment, leur participation au sacro-...

    Lire la suite