Séisme dans le sud-est de la France: une probable réplique à venir

Séisme dans le sud-est de la France: une probable réplique à venir
AFP

L’intensité du séisme de magnitude 5,4, survenu lundi près de Montélimar et qui a fait quatre blessés, dont un grave, est « rare » pour cette région, selon un scientifique de l’Institut de physique du globe de Strasbourg qui a mis en garde contre une future réplique. « Pour nous, cette région est caractérisée par une sismicité modérée à faible (…) les séismes dans cette région-là dépassent rarement la magnitude 5 », a indiqué à l’AFP Mustapha Meghraoui, physicien à l’Institut de physique du globe de Strasbourg.

« On peut dire que c’est un (séisme) rare », « un séisme important pour la région », a-t-il expliqué. « C’est plutôt au sud de Grenoble, à l’est de Valence qu’il y a une sismicité importante (…) Là, Montélimar, pour nous, c’est une zone de sismicité relativement faible », a-t-il ajouté. Selon lui, l’épicentre se situe entre les villes ardéchoises du Teil et de Viviers, « à une dizaine de km de profondeur. Nous sommes en train d’affiner les résultats pour avoir une profondeur un petit peu plus précise ». Mais « vu les dégâts » causés par le tremblement de terre, l’épicentre doit se situer « entre 5 et 10 km », a estimé le scientifique.

« Il faut qu’on soit prudent »

M. Meghraoui a encore mis en garde contre une probable future réplique, consécutive à la première secousse : « il doit y avoir une réplique principale qui va être de l’ordre de 4,5 », a-t-il estimé, sans formellement exclure une secousse « peut-être aussi forte que celle de ce matin, c’est rare » mais « il faut qu’on soit prudent et vigilant », a-t-il insisté.

Lors de cette réplique, « si les gens restent dans leur maison » qui a pu être fragilisée par le premier séisme, « ça risque d’être un petit peu dangereux » pour eux, a-t-il mis en garde. « Si les gens sont dans une maison fragile, il vaut mieux qu’ils la quittent, qu’ils aillent à la mairie du coin, par exemple », pour s’abriter dans un bâtiment « mieux construit » et se « mettre à l’abri pendant un moment », a-t-il encore conseillé.

Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, lors de ce séisme de magnitude 5,4 qui s’est produit lundi à peu avant midi près de Montélimar, selon les préfectures de la Drôme et de l’Ardèche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous