Budget: Bruxelles creuse son déficit

Budget: Bruxelles creuse son déficit
Thomas Blairon.

Le gouvernement bruxellois a déposé (presque tous) ses documents budgétaires au Parlement, pour examen avant adoption. Une épure dans le rouge, de 500 millions.

Principale bénéficiaire de cette politique « souple » : la mobilité. L’an prochain, 473,7millions seront ainsi investis dans la mobilité, principalement l’amélioration de l’offre de transports en commun : 287 dans le métro, 41,5 dans le tram, 37 dans le bus. Le solde sera englouti, à concurrence de 107millions, dans le chantier de rénovation du tunnel Léopold II – reste encore 26,3millions pour la sécurité.

Comme le précédent gouvernement, l’exécutif Vervoort « sort » unilatéralement de son budget les « investissements stratégiques », considérant qu’ils n’ont pas à grever le déficit 2020. Et tant pis pour les règles européennes.

Attitude avisée ou déraisonnable ? Les avis sont aussi nuancés que divergents.

Les détails du gouvernement bruxellois

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous