Le Rallye d’Australie annulé en raison des incendies, Hyundai et Neuville champions des constructeurs

©Photonews
©Photonews

La situation catastrophique que vit actuellement la Nouvelle Galles du Sud à la suite d’incendies qui touchent plus de 100.000 hectares, a contraint les organisateurs du rallye d’Australie d’annuler la 14e et dernière manche du championnat du monde des rallyes. C’est en effet dans la région de Coffs Harbour, là où le feu fait tant de ravages, que devait se dérouler l’épreuve.

Il y a quelques heures encore, la direction de course envisageait de réduire fortement le kilométrage de la course et de limiter les reconnaissances à la seule journée de mercredi.

Très logiquement, les organisateurs ont décidé d’annuler l’épreuve. Voilà qui permet à Hyundai de décrocher son premier titre mondial chez les constructeurs. Un objectif que la marque coréenne tente d’atteindre depuis 2014.

« Nous n’allons pas faire la fête pour autant », a commenté Andrea Adamo, le team-manager de l’équipe. « Nous pensons aux victimes de ces incendies et aux milliers de pompiers qui se battent pour les circonscrire. »

Chez les pilotes, l’Estonien Ott Tänak (Toyota) avait déjà été titré il y a trois semaines à l’issue du Rallye de Catalogne. Il devance le pilote belge Thierry Neuville (Hyundai), qui termine deuxième pour la cinquième fois de sa carrière en WRC. Le Français Sébastien Ogier (Citroën), sextuple champion du monde en titre, termine sur la troisième matche du podium.

Pour l’instant, 600 écoles de Nouvelle Galles du Sud sont fermées. Le feu s’étale sur un périmètre d’un milieu de kilomètres et menace les premières habitations de Sydney.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’homme en est à sa 6
e
 saison dans la catégorie-reine.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Formule 1: Daniil Kvyat, l’inoxydable

  • Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso

    Par AFP

    MotoGP

    MotoGP: le quatuor du championnat devant aux premiers essais libres en Catalogne

  • Mir, Vinales et Espargaro, trois Espagnols qui rêvent de remplacer Marc Marquez dans les coeurs.

    Par Dominique Dricot

    MotoGP

    MotoGP: l’Espagne se cherche un nouveau roi

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous