Nethys: la vente de Nice-Matin remise en question

Nethys: la vente de Nice-Matin remise en question
AFP

La direction de Nice-Matin remet en question la vente du quotidien par Nethys à Xavier Niel, rapporte mardi L’Avenir et le Vif. Le groupe liégeois n’aurait pas respecté ses engagements vis-à-vis du journal français lors de cette vente. Le directeur général de Nice-Matin, Jean-Marc Pastorino, a envoyé un courrier aux nouveaux administrateurs de Nethys pour leur faire savoir, ainsi qu’à un juge d’instruction liégeois et au ministre de tutelle. Il y pointe des « négociations déloyales ».

« Alors même que Messieurs Meyers, Moreau et Heyse (les anciens dirigeants de Nethys, NDLR) avaient pris l’engagement d’informer l’administrateur de toute éventuelle négociation avec un tiers, alors même que le pacte d’actionnaires liant Avenir développement et la Scic Nice Matin instaurait une procédure d’agrément, le choix de vos prédécesseurs fut de contourner ces engagements loyaux qui garantissaient à l’actionnaire restant de bénéficier d’un droit de regard sur l’actionnaire entrant. Des négociations déloyales sans la moindre mise en concurrence sont intervenues à une vitesse inédite », dénonce le directeur général de Nice-Matin dans son courrier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous