NBA: Boston poursuit sa course en tête, Kawhi Leonard vainqueur de Toronto avec les Clippers (vidéos)

©AFP
©AFP

Même sans Gordon Hayward, opéré de sa fracture de la main gauche et absent 6 semaines, et Jayson Tatum à côté de son sujet lundi (1/18 aux tirs, 5 pts), Boston continue d’aligner les victoires dans le championnat NBA de basket. Les Celtics ont eu raison de Dallas 116-106 et ce malgré une nouvelle démonstration de Luka Doncic. Le Slovène, meilleur joueur européen actuel, s’est démené comme en témoignent ses 34 points, 9 assists et 6 rebonds contre une seule perte de ballon. Il n’a pas réussi à combler la sortie catastrophique de l’intérieur Kristaps Porzingis limité à 4 points (1/11 aux essais au panier). Car en face son vis-à-vis Kemba Walker a frappé au bon moment en plantant trois tirs primés en fin de match. Le meneur local a bouclé le match nanti de 29 points grâce à un 8/14 aux tirs primés. Boston a aligné un 8e succès et conforte sa 1e place à l’Est (9 v.-1 d.).

À l’autre bout du pays, Toronto le champion en titre complétait son back-to-back à Los Angeles. Après les Lakers, les Raptors défiaient les Clippers désormais emmenés par un certain Kawhi Leonard, l’homme qui leur avait offert la bague NBA la saison dernière. Grâce à une domination aux rebonds (66-38 dont 20-5 offensivement), les Californiens ont assuré une victoire 98-88 qui s’est dessinée dans le 4e quart (25-10). Leonard, malgré une grosse maladresse (2/11) a frôlé le triple double (12 pts, 11 reb, 9 ast).

Houston présente un bilan identique aux Clippers (7 v.-3 d.) après sa 4e victoire de rang. James Harden s’est régalé à La Nouvelle-Orléans 116-122. Il a planté 39 points (plus 9 passes décisives) à des Pélicans qui devront attendre le rétablissement du N.1 de la dernière draft Zion Williamson avant d’espérer décoller. Ils sont 14es à l’Ouest (2 v.-8 d.). Seuls les Golden State Warriors, encore défaits 108-122 par Utah, présentent un bilan plus catastrophique (2 v.-9 d.).

Le Jazz répond aux attentes. Seule équipe de l’Ouest invaincue à domicile (5 victoires), la franchise de l’Utah a enfin convaincu hors de ses bases. Elle avait réalisé le break à la pause (54-69). Rudy Gobert a été magistral (25 pts à du 11/12 aux tirs, 14 reb, 2 blk) et le duo d’arrière Mike Conley (22 pts, 7 ast) – Donovan Mitchell (23 pts, 8 reb, 6 ast) très au point. Utah est 5e avec lui aussi 7 victoires en dix rencontres depuis le début de la saison à son bilan.

Tony Parker a vu son numéro 9 retiré officiellement par les Spurs. Il n’a pas porté chance à San Antonio qui a quitté le Top 8 de la « Western » à l’issue de sa défaite 109-113 face à Memphis. Les Grizzlies ont pu compter sur l’intérieur Jaren Jackson Jr (24 pts, 6 reb, 5 ast), bien aidé par le pivot lituanien Jonas Valanciunas (18 pts, 12 reb).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20161121-GC9521 2020-01-18 14:54:13

    Emir Kir exclu du PS: les conséquences au fédéral et à Saint-Josse

  2. Les CPAS des grandes villes continuent à délivrer de nombreuses aides parce que la pauvreté s’y concentre.

    Quand les CPAS wallons aggravent la précarité

  3. Aux yeux de la Reine, la seule solution possible à la crise provoquée par la décision du couple de renoncer aux obligations royales était une séparation brutale mais claire.

    Epilogue Harry-Meghan: la Reine, William et Kate sont les grands gagnants

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite