Israël tue un haut commandant palestinien à Gaza

Israël tue un haut commandant palestinien à Gaza
AFP

L’armée israélienne a tué mardi matin un haut commandant du Djihad islamique, un groupe islamiste armé palestinien, qui a répliqué avec des salves de roquettes sur Israël où plusieurs villes étaient en état d’alerte, laissant craindre une escalade.

Les sirènes d’alarme ont été activées dans de nombreuses villes israéliennes à proximité de Gaza jusque dans la métropole économique Tel-Aviv, où les écoles et les universités ont été fermées en raison des tirs.

A Damas, en Syrie, des frappes ont aussi ciblé un responsable politique du Djihad islamique, tuant deux personnes dont son fils, a indiqué l’agence officielle syrienne Sana, imputant la responsabilité de la frappe à Israël.

Dans la bande de Gaza, le Djihad islamique a confirmé la mort du commandant Baha Abou Al-Ata, 42 ans, et de sa femme, après que l’armée israélienne a annoncé avoir « attaqué » dans une « frappe chirurgicale » un immeuble où résidait ce haut dirigeant du Djihad islamique. Des résidents ont rapporté qu’une explosion avait frappé le domicile d’Abou Ata dans le district de Chajaïya à l’est de la ville de Gaza. Et les mosquées locales ont annoncé sa mort.

Le Djihad islamique a annoncé être en « alerte maximale » après l’opération contre l’un de ses ténors, promettant un barrage de roquettes sur le sud d’Israël dans des villes entourant Gaza et à Tel-Aviv. Peu après, Israël a fait état d’un « nombre important de tirs vers Israël » depuis la bande de Gaza, sous contrôle depuis plus de dix ans d’un autre mouvement islamiste, le Hamas, et sous blocus israélien.

« Notre message au Hamas et au Djihad islamique palestinien est que nous ne cherchons pas une escalade (…) mais que nous sommes prêts à des scénarios défensifs et offensifs », a déclaré lors d’une conférence téléphonique le porte-parole de l’armée israélienne, Jonathan Conricus. « Nous nous préparons à plusieurs jours d’affrontements », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous