De mystérieux paquets de drogue arrivent «au gré des marées» sur des plages françaises

La drogue arrive «au gré des marées» sur la côte atlantique: depuis plusieurs semaines les autorités enquêtent sur de mystérieux paquets échoués sur les plages contenant de la drogue, au total jusqu’à aujourd’hui 763 kg, dont de la cocaïne.

«L’ensemble de la façade atlantique» est touchée par le phénomène, a annoncé dimanche le parquet de Rennes dans un communiqué. L’arrivée de ces paquets est observée «depuis la mi-octobre avec une intensification depuis le 4 novembre», a précisé le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc.

Les enquêteurs ont mené de premières analyses dont «il ressort que ces emballages échoués sont en réalité des ballots contenant des produits stupéfiants, et notamment de la cocaïne présentant un degré de pureté important», et «de ce fait particulièrement dangereuse», souligne le parquet. Il s’agit de «ballots de cocaïne ‘base’, pure à 83 %» et ils «s’échouent sur la façade atlantique depuis les Landes jusqu’à l’embouchure de la Loire», précise M. Astruc.

Plages fermées

Le phénomène est tel que «des surveillances intensives ont été mises en place par les différents services notamment les douanes tout le long du littoral français», souligne le procureur. «A ce jour, une quantité très significative de stupéfiants a ainsi pu être récupérée».

La présence de ces paquets est prise très au sérieux par la gendarmerie qui a lancé «un message de vigilance aux particuliers qui découvriraient de tels ballots sur le littoral» et les a invités à appeler immédiatement le 17 sans toucher à ces produits.

En Gironde, cinq communes (Lège-Cap ferret, Naujac, Lacanau, Le Porge, Hourtin) ont pris des arrêtés pour interdire l’accès aux plages, a confirmé la préfecture et d’autres pourraient suivre.

Hormis le fait que «toute découverte doit être immédiatement portée à la connaissance des services de police ou de gendarmerie sans aucune manipulation», transporter ce type de produit est un délit passible de 10 années d’emprisonnement, a précisé le parquet de Rennes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20190524-3U3PUF 2019-05-24 17:33:25

    Vie privée: les internautes ne sont pas prêts à se rebeller

  2. Le gouvernement Michel (la suédoise MR, N-VA, VLD, CD&V) était lourdement déséquilibré entre nord et sud
: les francophones, avec le seul MR, ne disposait que de 20 sièges sur 63.

    Un gouvernement minoritaire au Nord? Ce n’est pas une première

  3. A la veille du match entre l’AS Roma et l’Inter Milan, le journal italien Corriere dello Sport est au cœur d’une polémique avec cette « une ».

    Discriminations: «On ne peut parler de racisme sans parler des blancs»

La chronique
  • Manifestations monstres contre Macron en France: ce qu’il faut oser dire

    Il n’y aura pas eu de chaos. La plupart des trains étaient à l’arrêt ce jeudi et la majorité des écoles, fermées. Mais les Français avaient anticipé ce « black thursday ». Si bien que le « mur du 5 décembre » n’a pas été érigé aussi haut que prévu.

    Emmanuel Macron aurait pourtant tort de considérer la partie gagnée. La mobilisation était très importante dans les manifestations. Et ce n’est que dans les...

    Lire la suite