Otan: Macron accuse de «pudibonderie et d’hypocrisie» ceux qui refusent les critiques

Otan: Macron accuse de «pudibonderie et d’hypocrisie» ceux qui refusent les critiques
AFP

Emmanuel Macron a fustigé mardi la « pudibonderie » de ceux qui refusent de voir l’inefficacité des organismes internationaux, allusion à ses récentes critiques sur l’Otan, lors de l’ouverture du Forum de Paris sur la Paix dont il a défendu l’utilité. « Nous avons besoin de plus de coopération », a plaidé le président français en ouvrant la deuxième édition de ce forum qu’il a créé l’an dernier, où sont venus une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement, dont une douzaine d’Africains, mais sans dirigeants ni américain ni russe.

« Le risque est (…) de la paresse, de se dire qu’on a des organisations (internationales), on les aime bien, ne les questionnons pas, elles ont parfois perdu leur finalité, plus personne ne comprend où elles vont, cachons ce sein que nous ne saurions voir comme on dit dans Molière, et ça sera mieux ». « Je ne le crois pas du tout, je l’ai montré parfois en heurtant certains dans cette salle il y a quelques jours. On a besoin de vérité. La pudibonderie ou l’hypocrisie ne marchent pas dans les temps qui courent, parce que nos concitoyens le voient. La paresse (…) n’est pas non plus une solution », a-t-il insisté.

Une réponse aux critiques d’Angela Merkel et d’Ursula von der Leyen

Le président français répondait visiblement aux critiques de la chancelière Angela Merkel et de la présidente désignée de la Commision européenne Ursula von der Leyen -- présente dans la salle -- à ses récentes déclarations contre l’Otan qu’il a jugé en état de « mort cérébrale », en raison du retrait américain et de l’attaque turque en Syrie. Le chef de l’Etat frnçais a aussi affirmé que ce Forum de la Paix, qui s’ajoute à de nombreuses autres réunions internationales, était utile car il réunissait des Etats, des ONG, des acteurs de la société civile des entreprises, seule réponse selon lui aux nouveaux défis, démographique, climatique, technologique.

Avant lui, la présidente désignée de la Commission européenne, le président congolais et le vice-président chinois avaient ouvert le forum par de grandes déclarations générales sur la paix et le rôle de leur pays ou organisation respective.

Emmanuel Macron a aussi répété vouloir éviter la division du monde autour de deux grandes puissances, Etats-Unis et Chine. « La répartition entre quelques puissances hégémoniques produit des frustrations » et n’est pas tenable à long terme, a-t-il dit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite