Accueil Société

La Belgique envoie des rotifères dans l’espace

L’UNamur et le Centre d’étude de l’énergie nucléaire de Mol s’apprêtent à envoyer ces animaux microscopiques dans la Station spatiale internationale. Objectif : observer leur réaction à la microgravité et aux radiations cosmiques. Afin de préparer les futurs longs voyages vers la Lune et Mars.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Ils n’ont beau qu’avoir qu’une taille variant entre 50 microns et 3 millimètres, les rotifères n’en sont pas moins des micro-organismes passionnants. « Ce sont bien des animaux », précise le professeur Karine Van Doninck, biologiste à l’UNamur et coordinatrice principale du projet « Rise », pour « Rotifers In SpacE » (« Rotifères dans l’espace »).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hubaut Laurent, mardi 12 novembre 2019, 18:57

    Perso, j'aurai plutôt envoyé de hommes politiques belges dans l'espace, ils me semblent bcp plus résistants que ces bestioles...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs