Antibiotiques : malgré la hausse des prix, les patients continuent à les surconsommer

Antibiotiques : malgré la hausse des prix, les patients continuent à les surconsommer

En 2017, la ministre de la Santé Maggie De Block a augmenté le prix des antibiotiques. L’objectif de la ministre était de contrer la surconsommation d’antibiotiques et de limiter le développement de résistances qui en découle, le tout en réalisant des économies de l’ordre de 15 millions d’euros.

Mission réussie ? Que nenni, à en croire Solidaris qui, chiffres à l’appui, estime que la mesure a surtout eu un effet intéressant pour les finances publiques.

L’analyse de Solidaris couvre une période de neuf années courant de juillet 2007 à juin 2018 durant laquelle la mutualité a décrypté la consommation d’antibiotiques par ses affiliés. L’analyse concerne bien ses affiliés dont la mutuelle souligne que le profil peut varier quelque peu par rapport à la population moyenne.

Premier constat : la consommation a diminué… de manière infinitésimale. En 2017 (année épidémique de juillet 2017-juin 2018), 4 affiliés Solidaris sur 10 se sont encore vu prescrire des antibiotiques. Cela représente une baisse de 3 % par rapport à 2009 et de 0,7 % par rapport à 2016.

La suite de l’analyse démontre, elle, qu’un autre objectif a été atteint : induire des économies dans le budget des soins de santé.

A lire sur Le Soir+ :

> Solidaris préconise de supprimer la pénalisation financière des patients

> Combien d’antibiotiques consomme-t-on dans votre commune ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • IlluSante0904-16x9

    Par Pauline Martial

    Ma Santé

    Comment détecter les causes de la perte du goût et de l’odorat

  • Lena-DieWelt0604

    Par Dennis Sand (Die Welt)

    Lena

    «En acquérant de l’expérience, un médecin perd progressivement l’idée de l’être humain»

  • Lena-Gazeta-4

    Par Michał Nogaś (Gazeta Wyborcza)

    Lena

    Les traînées des avions sont-elles toxiques?

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous