Ducarme face à Bouchez au second tour pour la présidence du MR: «Un signal fort déjouant les pronostics»

Ducarme face à Bouchez au second tour pour la présidence du MR: «Un signal fort déjouant les pronostics»
Belga

Le sénateur Georges-Louis Bouchez est sorti premier des cinq candidats à la présidence du MR, avec 44,59 % des votes valables, devant le ministre fédéral Denis Ducarme (25,12 %) qu’il devra affronter au second tour dans un duel d’Hennuyers, ressort-il mardi des résultats du vote annoncés par le Mouvement réformateur.

Election au MR : 44,5 % pour Bouchez, 25 % pour Ducarme, qui s’affronteront au deuxième tour

Georges-Louis Bouchez, malgré son jeune âge (33 ans), est parvenu à capitaliser le soutien de nombreux « barons » du Mouvement réformateur, suscitant la frustration du plus expérimenté Denis Ducarme (46 ans).

Dans un communiqué, ce dernier s’est réjoui de la perspective d’un second tour. Le libéral estime que ces résultats électoraux représentent « un signal fort déjouant les pronostics. »

« Une bonne surprise démocratique » donc, « malgré une forme de mobilisation d’appareil en faveur d’un candidat ». Le ministre y voit « une forme d’avertissement que la base du MR adresse à son appareil. »

Le sénateur George-Louis Bouchez s’est également exprimé sur Twitter, remerciant les membres du MR pour « ce score de 45 % au premier tour, 20 % devant le deuxième ». « Ce soir, c’est un signal fort que les membres du MR ont adressé », a écrit le jeune libéral. « C’est l’expression d’une véritable volonté d’ouverture et de modernité », a-t-il partagé, appelant les membres du MR à « poursuivre l’effort pour permettre au parti d’avoir un souffle nouveau avec une équipe soudée et efficace. »

Le second tour doit désigner un successeur à Charles Michel, en partance pour la présidence du Conseil européen. L’ex-Premier ministre reste à la tête des Bleus francophones jusqu’à la désignation de son successeur. La gestion quotidienne du parti est toutefois assurée par le Bureau en lien avec les chefs de file du MR dans les différents gouvernements.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous