Accueil Monde Proche-Orient

L’élimination d’un haut commandant palestinien enflamme Gaza et la région

Très tôt ce mardi, le commandant de la branche nord du Djihad islamique à Gaza a été tué par une frappe israélienne. La pluie de roquettes envoyée en riposte laisse craindre qu’une nouvelle escalade, voire une guerre, entre Israël et Gaza est imminente.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Baha Abou Al-Ata est certainement mort dans son sommeil. Vers 4h30 du matin ce mardi, un missile israélien est tombé sur sa maison de Chajaïya au nord-est de l’enclave palestinienne, tuant sur le coup le commandant de la branche nord du Djihad islamique (JIP) et sa femme. Le même homme qui, en 2012, avait survécu à une attaque de grande envergure visant plusieurs dignitaires du mouvement islamiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs