Accueil Belgique Politique

Titres services, distribution d’électricité… Tracasseries en périphérie

Dans tous les cas, les autorités flamandes expédient leurs documents administratifs en néerlandais et veillent à ce que les sociétés opérant sous leur tutelle fassent de même. Topo.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le communautaire n’est plus ce qu’il était avant la signature de la sixième réforme de l’Etat en 2011 ou la participation de la N-VA au gouvernement fédéral en 2014. Les deux « événements » ont modifié les termes de l’équation Nord-Sud. Le communautaire est dans tout, comme on dit, mais il est moins là où on l’attendait depuis toujours, à commencer par la périphérie bruxelloise. Où le feu ne prend pas. Ne prend plus. Les étincelles ne manquent pas pourtant : de la saga mayorale à Linkebeek (où l’on a revoté récemment à peu près dans l’indifférence générale) aux tracasseries dont les habitants francophones sont victimes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs