Accueil Belgique

La N-VA accuse le roi Philippe de ne pas avoir respecté la Constitution

Le Roi a approuvé avec effet rétroactif le mariage du prince Amadeo avec Elisabetta Maria Rosboch von Wolkenstein intervenu en juillet 2014.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La N-VA a accusé lundi le roi Philippe, et à travers lui le Premier ministre Charles Michel, de ne pas avoir respecté la Constitution il y a seize mois en approuvant avec effet rétroactif le mariage du prince Amadeo avec Elisabetta Maria Rosboch von Wolkenstein intervenu en juillet 2014. Dans une carte blanche publiée lundi sur le site Knack.be, les députés nationalistes flamands Hendrik Vuye et Veerle Wouters dénoncent le tour de passe-passe révélé la semaine dernière par Le Vif.

En juillet 2014, le fils de la princesse Astrid et du prince Lorenz s’est marié sans demander le consentement préalable du roi Philippe. Un oubli qui lui faisait de facto perdre sa sixième place dans la succession au trône.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Jean-Michel Collignon, lundi 15 février 2016, 19:33

    C'est vrai que là est bien le souci de la population belge en ce moment!

  • Posté par Roger Meeus, lundi 15 février 2016, 18:27

    Marrant de voir que le parti le plus anti royaliste et indépendantistede le Belgique s'inquiète quant à la Constitution

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs