Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: et si la Défense (re)devenait un lieu d’inclusion sociale et de véritable Vivre ensemble?

Selon l’ancien ministre de la Défense André Flahaut, afin d’exercer un rôle central en matière de cohésion sociale et d’accompagnement des citoyens, l’Armée belge doit se soucier du bien-être de ses propres effectifs et tout faire pour accueillir un public plus large.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

De nombreux observateurs et acteurs de premier plan s’inquiètent de l’état actuel du personnel militaire qui, dans son abnégation, fini par être totalement oublié sur le plan humain. De plus, nous devons prendre conscience du contraste qu’il y a entre le potentiel de séduction de la Défense et le désintérêt dont elle fait actuellement l’objet. Il faut donc revoir tous les mécanismes internes à la structure pour y attirer de potentielles jeunes recrues, et ce, indépendamment du sexe et des différences culturelles, religieuses, physiques, etc. A ce titre, j’ai d’ailleurs co-signé une proposition de résolution relative à la politique des ressources humaines au sein de la Défense, avec mes collègues Hugues Bayet et Christophe Lacroix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs