Un ancien ministre sous Mitterand est visé par une plainte pour agression sexuelle

Pierre Joxe
Pierre Joxe - Photo News

L’ancien ministre Pierre Joxe est visé par une plainte déposée par une ancienne employée à domicile qui l’accuse de l’avoir agressé sexuellement en 2018, ce que ce dernier conteste fermement, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Monde.

Cette plainte, déposée mardi auprès du parquet de Paris, vise des faits d’« agression sexuelle » et de « harcèlement sexuel », a indiqué à l’AFP une source judiciaire. Selon une source proche du dossier, ils se seraient produits en 2018. Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête.

« Je ne me suis jamais livré à ce genre de choses sur personne contre sa volonté », s’est défendu auprès du Monde Pierre Joxe, déjà mis en cause dans une affaire d’agression sexuelle présumée par l’écrivaine Ariane Fornia, fille de l’ex-ministre sarkozyste Eric Besson.

« Mon client conteste fermement ces accusations et apportera la preuve que tout cela est faux », a confirmé auprès de l’AFP l’avocat de l’ancien ministre, Me Jean-Yves Dupreux.

Selon la source proche du dossier, les nouvelles accusations proviennent d’une femme ayant travaillé au domicile de M. Joxe entre septembre 2017 et décembre 2018 pour s’occuper de son épouse, atteinte d’une lourde maladie dégénérative et aujourd’hui décédée.

D’après Le Monde, cette Haïtienne arrivée en Ile-de-France au début des années 2010 aurait déposé une main courante en juillet 2018 au commissariat de Bondy (Seine-Saint-Denis), évoquant des attouchements répétés. A l’époque, elle avait néanmoins refusé de porter plainte.

Ces accusations surviennent à quelques jours d’une audience prévue lundi au tribunal de Paris, qui doit se prononcer sur une plainte en diffamation déposée par Pierre Joxe contre Ariane Fornia, alias Alexandra Besson.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10838727-107

    La Une choquante du Corriere dello Sport sur Lukaku: gratuit et attiseur de haine

  2. B9721767720Z.1_20191130001105_000+G4NF11L67.2-0

    Philippe Close sur le chaos à Bruxelles: «Du monde dans le centre-ville? Une bonne nouvelle!»

  3. Le fantasme des apôtres de la sécurité publique
: plus on pourra scanner les foules et identifier des suspects, plus la criminalité reculera. Encore faudrait-il que le système soit performant.

    Grand format – Le délit de sale gueule de la reconnaissance faciale

La chronique
  • L’éclipse du soft power américain

    Samedi dernier, le New York Times a répondu sèchement au gouvernement chinois, qui avait traité de fake news les informations que le journal avait publiées sur la persécution des minorités musulmanes dans le Xinjiang, alors que ces révélations, accablantes, étaient fondées sur des documents internes du régime. Habituellement très pondéré, l’éditorialiste n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’époque nazie, « lorsque Hitler parlait de la Lügenpresse, la presse menteuse, pour discréditer le journalisme indépendant ».

    Sa cible réelle, toutefois, était Donald Trump, accusé d’user et d’abuser de l’expression fake news pour vilipender les médias qui le dérangent, au risque de servir d’alibi aux régimes autoritaires qui verrouillent l’information. « Quand un président américain attaque la presse indépendante, les despotes s’empressent de l’imiter », notait le journal, en évoquant une kyrielle de pays, de la Russie au Burundi, qui ont trouvé dans le spectre des fake news une justification très commode de leurs attaques contre les médias...

    Lire la suite

  • La participation au secours de la démocratie

    La démocratie n’est plus une évidence. Accablée de toutes les impuissances du monde, elle ne s’impose plus comme un système légitime et efficace. Boucs émissaires : les élus, en lesquels les électeurs ont de moins en moins confiance. C’est donc la démocratie représentative qui semble en crise. Et la démocratie participative qui semble l’issue.

    Réconciliera-t-on le citoyen avec la politique en l’y intégrant ? C’est le pari de celles et ceux qui multiplient les initiatives de participation...

    Lire la suite