Accueil Société

Procès de Rita Henkinet: entre amour maternel et désespoir

Le procès de Rita Henkinet et de son frère Benoît débutera ce mercredi devant les assises de Liège. On leur reproche d’avoir assassiné les enfants de Rita, tous deux lourdement handicapés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans la petite villa appartenant à sa sœur Rita, à Rocourt sur les hauteurs de Liège, Benoît Henkinet découvrait, le samedi 2 mars 2013 vers midi, les corps sans vie de ses deux neveux lourdement handicapés ainsi que leur maman de 54 ans, inconsciente sur le sol d’une des chambres. Lui et sa sœur comparaîtront devant les assises de Liège pour les assassinats d’Audrey (26) et Arnaud (25) Granville. Leur procès débutera ce mercredi à l’occasion de la constitution du jury.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs