Coupe d’Europe de basket: le Spirou balayé, le Brussels, Ostende et Anvers battus

@News
@News

Le Spirou de Charleroi a enregistré une lourde défaite (92-54) en déplacement chez les Turcs de Pinar Karsiyaka mercredi soir dans le cadre de la quatrième journée en FIBA Europe Cup.

Les Carolos n’ont pas fait le poids face à l’armada turque. Ils s’affichent à présent avec un bilan de 2 victoires pour 2 défaites mais restent toujours en course pour une qualification pour le second tour.

Rapidement dominé dans tous les secteurs du jeu, le Spirou était déjà mené 17-4 après quelques minutes. Jamais les Carolos n’ont été en mesure d’inquiéter le leader du championnat turc (71-41) et s’inclinent lourdement 92-54 alors qu’ils l’avaient emporté au match aller, au Dôme (81-76), il y a quelques semaines seulement.

Côté carolo, seul le nouveau pivot Khalid Boukichou a été en mesure d’alimenter le marquoir. Il termine d’ailleurs cette rencontre avec 20 unités au compteur (8/14 à 2 points) et 11 rebonds. Aucun autre joueur du Spirou n’a été en mesure d’inscrire au moins dix points. Côté turc, ils sont six à avoir inscrit plus de dix unités dont David Kennedy (15), Yunus Emre Sonsirma (14) et Jordan Morgan (13).

Mardi prochain, Charleroi accueillera le Brussels pour le compte de la cinquième journée en FIBA Europe Cup.

Dans le groupe D, les Turcs de Bahcesehir se sont imposés face aux Suisses de Fribourg Olympic (79-70). Le Belge Thomas Akyazili n’a pas marqué le moindre point, lui qui a joué 3 minutes.

Les deux premiers de chaque groupe composé de quatre équipes sont qualifiés pour le deuxième tour. Les autres sont éliminés.

Le Brussels laisse filer la victoire face à Donar Groningen

Le Brussels s’est incliné à la maison mercredi soir, au bout du suspense, face aux Néerlandais de Donar Groningen (70-72) pour le compte de la quatrième journée en FIBA Europe Cup.

Avec cette défaite, les joueurs de Serge Crevecoeur pointent désormais à la dernière place du groupe E avec un bilan d’une victoire pour trois défaites. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Bruxellois qui prenaient rapidement les commandes de la rencontre (28-18 et 51-40 à la pause). Mais le retour des vestiaires fut plus compliqué. Les Néerlandais ont retrouvé un peu de rythme pour terminer en force et s’imposer à la faveur d’un dernier quart-temps à sens unique remporté 4-13 par les visiteurs (70-72).

Côté bruxellois, Jonas Foerts (18 points), Desonta Bradford (16) et Jonathan Fairell (15) terminent meilleurs marqueurs.

Dans le camp néerlandais, c’est Matt Williams avec ses 20 unités qui a fait la différence.

Mardi prochain, les Bruxellois se déplacent au Spirou de Charleroi pour le compte de la cinquième journée en FIBA Europe Cup.

Les deux premiers de chaque groupe composé de quatre équipes sont qualifiés pour le tour suivant.

Ostende craque au retour des vestiaires face à Türk Telekom

Ostende s’est incliné chez les Turcs de Türk Telekom (72-66) mercredi soir pour le compte de la cinquième journée en Ligue des Champions de basket.

Après avoir livré une excellente première mi-temps qui a vu les Ostendais rejoindre les vestiaires sur la marque de 26-34, les joueurs de Dario Gjergja ont connu de grosses difficultés au retour des vestiaires. Le troisième quart-temps (perdu 26-17) a permis aux Turcs de revenir dans le match pour définitivement faire la différence dans les dix dernières minutes de la rencontre (72-66).

Suite à cette défaite, les champions de Belgique s’affichent avec un bilan de 2 victoires pour trois défaites mais restent en course pour la qualification pour le second tour. Loïc Schwartz (15 points) termine meilleur marqueur côté ostendais. Braian Angola en ajoute 14 et Shevon Thompson 12. Le duo Kyle Wiltjer (33 points) – Nick Johnson (21 points) a été le bourreau des visiteurs.

Mardi prochain, Ostende se déplace chez les Espagnols de Baxi Manresa.

Dans le groupe C, les Allemands de Bamberg, du coach Roel Moors, se sont imposés 55-76 chez les Lettons de Riga. Le Belge Retin Obasohan termine ce match avec 7 points (3/5 à 2 points et 1/2 aux lancers) et 1 rebond.

Les quatre premiers de chaque groupe composé de huit équipes sont qualifiés pour le tour suivant de la Ligue des Champions.

Anvers s’incline chez les Polonais d’Anwil Wloclawek

En déplacement en Pologne pour y affronter Anwil Wloclawek, Anvers s’est incliné 80-71 mercredi soir pour le compte de la cinquième journée en Ligue des Champions de basket.

Avec une seule victoire pour quatre défaites dans ce groupe B de la Ligue des Champions de basket, Anvers pointe à la dernière place.

Le match s’est joué dans le premier quart-temps. Cueillis à froid, les Anversois étaient rapidement menés 14-2 et n’ont jamais été en mesure de complètement refaire leur retard. Les joueurs de Christophe Beghin sont bien revenus plusieurs fois à quelques unités (17-13 et 35-26) mais ils n’ont jamais inquiété les Polonais qui s’imposent 80-71.

Pourtant, Dave Dudzinski, le pivot des Giants d’Anvers, a livré un match incroyable, terminant la rencontre avec 21 points et 22 rebonds, dont 6 offensifs. Derrière lui, le duo Vincent Kesteloot – Victor Sanders ajoute 11 unités chacun. Les Polonais ont été emmenés par un trio à 17 points chacun : Ricky Ledo, Chase Simon et Tony Wroten.

Mardi prochain, les Anversois accueillent les Français de Pau-Lacq-Orthez pour le compte de la sixième journée.

Les quatre premiers de chaque groupe, composé de huit équipes, sont qualifiés pour le second tour de la compétition.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite