«A vomir»: le monde politique réagit à l’annonce des indemnités de sortie de Stéphane Moreau

Stéphane Hazée
Stéphane Hazée - Photo News

Au total, quatre managers se sont partagé plus de 18,6 millions d’indemnités et bonus, selon les informations du « Soir ». Stéphane Moreau est le mieux loti. Pol Heyse, Bénédicte Bayer et Diego Aquilina sont également concernés.

Sur Twitter, les premières réactions du monde politique arrivent.

Raoul Hedebouw, qui avait qualifié la vente d’Elicio et de Win de « casse du siècle », n’en revient pas de ce chiffre impressionnant.

Stéphane Hazée, chef du groupe Ecolo au Parlement wallon, se dit écœuré.

Patrick Prévot, député fédéral socialiste, est allé droit au but.

François Dequesnes, président du groupe CDH au parlement wallon, hallucine :

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite