L’administrateur PTB au sein d’Enodia porte plainte contre Stéphane Moreau: «C’est du vol d’argent public»

Damien Robert
Damien Robert - Photo News

Damien Robert, l’administrateur PTB au sein du conseil d’administration d’Enodia (ex-Publifin), la maison-mère de Nethys, s’apprête à porter plainte à Liège « contre Stéphane Moreau et sa bande pour vol d’argent public », annonce jeudi le parti.

« Le départ de Stéphane Moreau et sa bande avec 18,6 millions d’euros est inacceptable. C’est du vol d’argent public. Nous devons exiger le remboursement jusqu’au dernier cent et une condamnation. C’est pourquoi je vais porter plainte », explique Damien Robert.

Après avoir annulé les ventes, par Nethys, de trois de ses filiales (Voo, Elicio et Win), le gouvernement wallon, soupçonnant des infractions pénales, avait déjà saisi la justice. Le rapport sur les indemnités des anciens membres du comité de direction, reçu mercredi soir, devrait en outre le conduire à se porter partie civile dans le dossier.

« Ce vol est aussi la conséquence d’un système politique où la corruption est présente et facilitée par les partis traditionnels qui ont permis de gérer une société publique comme une multinationale », ajoute pour sa part le représentant du parti d’extrême gauche.

« Des mains invisibles, les plus hauts responsables des fédérations liégeoises des partis traditionnels, sont et ont été au courant de ce qui s’est passé tout au long de ces années. Elles ont à tout le moins laissé faire et sont donc complices à des degrés divers », poursuit-il.

« Ce scandale ne serait jamais arrivé avec le modèle d’Entreprise Démocratique Publique défendu par le PTB. Il y a urgence à ouvrir ce débat de fond », a conclu Damien Robert.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous