Accueil Culture Livres

Les racines élémentaires de Sylvain Tesson: «L’enfance, c’est l’île au trésor. Je n’en suis pas sorti»

A 47 ans, Sylvain Tesson tente de tenir les promesses de l’enfance. Le lauréat du prix Renaudot a fait sa vie sur ce serment. Une vie au verso de la modernité, placée sous le signe de l’aventure. Il nous la raconte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

Récemment auréolé du prix Renaudot pour La panthère des neiges, Sylvain Tesson était mardi à Bruxelles. Entre deux voyages, entre deux aventures, l’écrivain se pose. Ecrit. Médite, aussi, sur le contraste entre le monde moderne et l’agitation parisienne, d’où il vient, et les retraites dans la nature, qui le font courir au bout du monde, il y a dix ans en Sibérie, hier au Tibet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs