Accueil La Une

Le spectacle 4 étoiles de la semaine: «Paying for it», splendeurs et misères des prostitué(e)s

Le collectif La Brute donne la parole aux travailleu(r)ses du sexe. Sans fard, le spectacle redonne une humanité à des êtres stigmatisés. Ni victime systématique, ni perverse démoniaque, la prostituée se bat finalement pour toutes les femmes.

Jusqu’au 23 novembre au Théâtre National (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le théâtre déborde parfois sur la vie de manière étonnante. En cheminant vers le Théâtre National ce soir-là, croisant sur le trottoir quelques prostitué(e)s au travail, les rues de Bruxelles nous mettaient cyniquement en condition, avant même de pénétrer dans la salle de Paying for it , spectacle du collectif La Brute sur les travailleu(r)ses du sexe.

Si certains, en trottant vers leur sortie culturelle de la semaine, préféraient ne pas voir ces hommes et femmes en quête de clients, fermant confortablement les yeux sur une des réalités du quartier Alhambra, l’esquive n’était plus possible devant cette pièce en forme d’enquête sur l’histoire, les tabous, l’hypocrisie et les stigmates de la prostitution en Belgique, investigation qui aborde au passage la place du sexe et des femmes dans la société.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs