Les agents de joueurs s’opposent à la limitation des commissions et menacent la Fifa de poursuites

©Photonews
©Photonews

Les agents de joueurs, dont Mino Raiola, ont adressé à la Fifa un courrier dans lequel ils menacent l’instance de poursuites judiciaires face au projet de plafonnement de leurs commissions sur les transferts.

Le Conseil de la Fifa, réuni à Shanghai, a validé le 24 octobre un ensemble de règles encadrant les transferts de joueurs et qui prévoient notamment de plafonner à partir de la saison 2020/2021 les commissions des agents. Ces mesures doivent encore être transposées dans le règlement de la Fifa pour pouvoir s’appliquer.

Avant même cette réunion à Shanghai, le Forum des agents de football (FAF), présidé par l’Italo-Néerlandais Mino Raiola, avait menacé la Fifa de saisir la justice au nom de « la libre concurrence ».

« Nous continuons d’espérer que la Fifa et les fédérations vont s’abstenir de mettre en application ces propositions et vont à la place engager un dialogue ouvert avec nous », écrit le FAF dans un courrier.

« Si ce n’est pas le cas, la justice devra décider de leur validité et des compensations pour les dommages subis », ajoute le FAF.

Dans sa réponse envoyée le 5 novembre, la Fifa rappelle que ces mesures qui visent notamment à « améliorer la transparence et protéger les joueurs », ont été élaborées à l’issue d’une « large consultation », notamment avec les agents.

Pour la Fifa, le cadre réglementaire actuellement en vigueur pour les agents « produit des résultats indésirables », le marché étant « dicté par la spéculation et non par la solidarité », selon un document confidentiel.

Ainsi, en 2016, Mino Raiola a touché 27 millions d’euros de la Juventus pour le transfert supérieur à 100 millions d’euros de Paul Pogba à Manchester United, soit plus de 25 % de commissions.

Face à l’inflation de ces commissions, la Fifa a décidé de plafonner à 6 % la commission d’un agent sur le montant total du salaire contracté par le joueur. Cette commission pourra aller au maximum jusqu’à 10 % versés par le club vendeur pour un agent qui a négocié l’accord de transfert avec le club qui engage.

La Fifa va également rétablir une licence d’agents, délivrée par chaque fédération.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous