Accueil Monde Europe

Turquie: la liberté de la presse à l’agonie

Dans le pays de Recep Tayyip Erdogan, les atteintes à la liberté des médias ont pris une ampleur alarmante depuis la tentative de coup d’Etat de juillet 2016. Poursuivis, emprisonnés, censurés, au chômage… Les journalistes locaux luttent pour leur profession.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il arrive en retard, et sans se presser, au Palais de justice d’Istanbul. Ses juges aussi sont en retard. Eux non plus ne sont pas pressés… Cela fera bientôt trois ans que Tunca Ögreten est poursuivi à cause d’un article. Il y révélait les activités pétrolières dans le nord de l’Irak du ministre de l’Energie de l’époque, Berat Albayrak, gendre du président Recep Tayyip Erdogan, aujourd’hui ministre des Finances.

Pour cet article, le journaliste a passé un an en prison. Il se souvient, mi-choqué mi-amusé, de son arrestation avant l’aube par la police antiterroriste, un jour de décembre 2016 : « Je dis à un policier : « Quel est mon crime ? » Il me répond : « Appartenance à une organisation terroriste. » J’insiste : « Quelle organisation ? » » relate Tunca, les cheveux tirés en petit chignon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs