Dedryck Boyata avec une attelle chez les Diables rouges: «Je me suis cassé le petit doigt, mais ce n’est pas handicapant» (vidéo)

@News
@News

Contraint de revoir sa défense à la suite des blessures de Jan Vertonghen et de Thomas Meunier, Roberto Martinez a convoqué logiquement Dedryck Boyata et, de manière un peu plus surprenante, Elias Cobbaut. Après l’Anderlechtois mercredi, c’est le joueur du Herta Berlin qui s’est présenté ce jeudi en conférence de presse.

Morceaux choisis de la conférence de presse de Dedryck Boyata

– « Je me suis cassé le petit doigt. J’ai une attelle depuis deux semaines. Mais ce n’est pas handicapant ».

– « Mon statut en sélection n’a pas changé même si j’y ai joué plus de matches ces dernières années ».

– « Je n’ai jamais eu de discussions par rapport à mon rôle ou ma position dans le groupe avec Roberto Matinez ».

– « Il y a un respect mutuel entre les joueurs ».

– « Avant le Kazakhstan et Saint-Marin, le coach nous avait prévenus de l’importance de terminer à la première place de notre groupe ».

– « Ce match en Russie, c’est comme une finale ».

– « Je n’ai ni le statut ni le caractère de leader de l’équipe. Surtout qu’il y a des joueurs plus expérimentés dans le groupe. Et ce, même s’il y a des absents comme Thomas Meunier et Jan Vertonghen ».

– « Je ne connaissais pas Cobbaut avant de rejoindre les Diables. Je n’ai pas encore eu l’occasion de parler avec lui ».

– « Notre expérience doit nous permettre de ne pas rééditer la performance réalisée en Suisse ce samedi en Russie ».

– « Je n’ai joué qu’un seul match de qualifications. Ce serait fou de dire que ma place à l’Euro est assurée ».

– « Je ne dois toutefois pas me mettre de pression supplémentaire. Car l’objectif est collectif, à savoir la première place ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous