Etat d’urgence à Venise: nouveau pic de marée haute, le maire lance un appel aux dons

Etat d’urgence à Venise: nouveau pic de marée haute, le maire lance un appel aux dons
AFP

Venise a connu un nouveau pic de marée haute vendredi, trois jours après avoir été dévastée par des inondations records qui ont conduit le gouvernement italien à décréter l’état d’urgence pour catastrophe naturelle dans la Cité des Doges.

À la mi-journée, le maire de Venise Luigi Brugnaro a dû ordonner la fermeture de la célèbre place Saint-Marc. « Je suis dans l’obligation de fermer la place Saint-Marc pour épargner aux citoyens de Venise tout risque sanitaire, un désastre », a affirmé le maire.

Inondations à Venise: la place Saint-Marc sous les eaux

Le maire de la Cité des Doges a également lancé un appel aux dons sur Twitter, estimant que « Venise est le Patrimoine de tous, unique au monde. » « Grâce à votre aide, la ville brillera à nouveau », a-t-il écrit face à l’urgence.

L’« acqua alta » a atteint un pic de 1,54 mètre en mi-journée, tandis que de fortes averses et du vent sont annoncés sur toute la région.

Mardi soir, la ville avait connu sa pire marée haute en 53 ans, atteignant 1,87 m. Soit le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m). L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial.

Comme beaucoup d’institutions culturelles, le musée Guggenheim avait prévu de rouvrir vendredi mais a changé d’avis « en raison de conditions météo qui empirent ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous