Les nuits vont devenir de plus en plus froides: les prévisions météo par région

Les nuits vont devenir de plus en plus froides: les prévisions météo par région
Pexels

Il fera froid durant les prochaines nuits, indique l’Institut royal météorologique (IRM). Les températures vont chuter jusqu’à -3 degrés ce week-end. L’IRM met en garde contre le risque de formation de plaques de givre ou de glace.

Nos prévisions météo région par région

Ce vendredi après-midi, le ciel sera généralement très nuageux avec parfois un risque de quelques faibles pluies dans le sud et le sud-ouest du pays ; dans les régions situées près de la Frontière française, il pourrait d’abord s’agir d’un peu de neige fondante. Dans le nord-est du pays, le temps restera généralement sec avec quelques éclaircies. Il fera assez froid pour la période de l’année, avec des maxima de 3 à 6 degrés. Le vent sera modéré, d’abord de secteur nord-est, virant ensuite au secteur sud-est.

Ce soir et cette nuit, le ciel sera d’abord encore très nuageux sur la plupart des régions, avec toujours localement quelques faibles pluies dans l’ouest du pays et les régions voisines de la frontière française. Dans le courant de la nuit, des éclaircies de plus en plus larges se développeront à partir de l’est. Nous prévoyons alors un risque de formation de plaques de givre ou de glace. En Haute Belgique, des bancs de brouillard givrant seront possibles. Les minima se situeront autour de -1 ou -2 degrés en Ardenne, et entre 0 et +2 degrés ailleurs. Le vent sera faible à modéré de secteur sud-est.

La journée de samedi débutera sous le soleil et quelques nuages. Dans le courant de la journée, des champs nuageux plus nombreux remonteront de la France vers l’ouest et le centre du pays mais, à quelques pluies éparses près, le temps y restera sec. Sur l’est de notre territoire, le temps restera ensoleillé. Les maxima seront compris entre 3 degrés en Ardenne et 7 degrés dans le centre, sous un vent faible à modéré de secteur sud à sud-est.

Samedi soir, le ciel sera d’abord encore très nuageux sur l’ouest et le centre du pays. Durant la nuit, le ciel se dégagera en grande partie à partir de l’est, avec localement un risque de formation de bancs de brouillard givrant. Le refroidissement nocturne sera marqué, avec des minima de 0 à -3 degrés dans l’intérieur des terres et autour de +2 degrés en bord de mer. Le vent sera d’abord faible à modéré de secteur sud-est ; il deviendra ensuite faible de direction variable.

Dimanche, le temps devrait aussi rester sec avec des éclaircies parfois larges. La matinée sera toutefois froide avec un risque de bancs de brouillard givrant. En fin de journée, le ciel deviendra plus nuageux, surtout sur l’est du territoire, avec un risque de quelques précipitations hivernales. Les maxima seront compris entre 3 degrés en Haute-Fagne et 7 degrés dans l’ouest du pays, sous un vent faible de direction variable.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Greenpeace a mené une action spectaculaire à l’ouverture du sommet européen, jeudi matin
: ses militants ont pris d’assaut la façade du bâtiment, déployant de grandes banderoles qui donnaient l’impression que le bâtiment était en feu. Des feux de détresse ont également été allumés en divers endroits pour faire de la fumée.

    Sommet européen: alerte orange sur l’ambition «neutralité carbone» en 2050

  2. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne.

    Les marchés du carbone empoisonnent la COP25 Madrid

  3. ©News

    Europa League: éliminé, le Standard peut nourrir des regrets

La chronique
  • Peut-on se payer la Maison-Blanche?

    I’m not a billionnaire ! », a lâché, amère, la sénatrice de Californie, Kamala Harris, en annonçant qu’elle abandonnait la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine.

    La pique visait sans doute moins Donald Trump que deux candidats de son propre parti, Tom Steyer et Michael Bloomberg, dont les fortunes personnelles sont estimées, respectivement, à 1,6 milliard et 50 milliards de dollars par le magazine Forbes.

    Que des hommes, blancs, et vieux, comme Steyer (62 ans) et Bloomberg (77 ans), mais aussi Joe Biden (77 ans) ou Bernie Sanders (78 ans), puissent – sauf surprise – mener campagne jusqu’à la convention démocrate de Milwaukee, prévue en juillet 2020, alors que Kamala Harris, self-made woman de 55 ans, métisse, de père jamaïcain et de mère indienne, ait dû jeter l’éponge début décembre 2019 est déjà, en soi, problématique pour certains progressistes.

    Qu’à l’instar de l’actuel président...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite