Accueil Société Régions Bruxelles

Nuisances des avions : la région bruxelloise décrète la tolérance zéro

Le gouvernement bruxellois hausse le ton et pointe du doigt le fédéral.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault (cdH) a l’intention de durcir sa politique de répression des nuisances sonores générées par les avions, a-t-elle indiqué à La Libre Belgique. La démocrate-humaniste fustige à cette occasion «la flagrante inertie» du gouvernement fédéral dans ce dossier.

La Région bruxelloise va dorénavant accélérer la perception des amendes et ne plus faire preuve d’aucune tolérance à l’égard des dépassements de bruit. L’exécutif envisage également d’entamer de nouvelles actions en justice, plus précisément contre le survol matinal, et étudie la possibilité de renforcer les normes de bruit. Celles actuellement en vigueur ont été arrêtées en 1999.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean-Jacques Coets, mardi 16 février 2016, 11:03

    Cette photo me fait un peu sourire... On voit le père et l'enfant la douleur sur le visage, à cause du bruit j'imagine. Alors que l'avion au-dessus de leur tête est un petit bimoteur Fokker 100 remarquablement silencieux à l'atterrissage, ce qui est le cas ici !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs