Le débat entre Ducarme et Bouchez au «Soir»: presque tout les divise (vidéo)

Le débat entre Ducarme et Bouchez au «Soir»: presque tout les divise (vidéo)

Bouchez refuse l’opposition militants-élus, préfère une alliance avec la N-VA et veut dégraisser l’Etat. Ducarme dénonce une candidature soutenue d’en haut, se verrait bien dans une coalition sans la N-VA et défend les fonctionnaires. Un duel pour la président du MR où l’on ne s’épargne pas.

D’entrée de jeu, Denis Ducarme tient d’ailleurs à le glisser : « Cette élection implique un certain nombre de tensions. C’est pour ça que j’ai dit à Georges-Louis qu’il faut contrôler ses humeurs et ses nerfs. Cela ne va pas de comparer mes méthodes avec le populisme ou le PTB. Il faut l’attitude la plus respectueuse l’un vis-à-vis de l’autre, aussi pour l’image de notre formation. » « Je partage, rétorque rapidement Georges-Louis Bouchez, c’est pourquoi j’ai déjà dit à Denis que jouer les militants contre les élus n’est pas souhaitable quand on revendique la présidence, car on a besoin de nos élus et de nos militants. Et les ministres et parlementaires sont aussi des membres. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous