Russie – Belgique : grâce aux frères Hazard et Lukaku, les Diables rouges s’assurent la première place du groupe (1-4, vidéos)

La Belgique s’est imposée 1-4 ce samedi face à la Russie et signe ainsi une neuvième victoire en autant de matches dans les qualifications pour l’Euro 2020. Avec ce 27 sur 27, les Diables rouges s’assurent la première place du groupe I.

Leur dernier match de l’année se jouera au stade Roi Baudouin ce mardi face à Chypre. L’objectif sera clair : décrocher une nouvelle victoire pour finir ces éliminatoires avec un 30 sur 30.

Les temps forts :

6e : Miranchuk écarte à gauche pour Zhirkov qui déborde et centre pour la tête de Dzyuba, mais la reprise du géant russe manque le cadre d’un bon mètre.

18e : Ouverture fabuleuse de De Bruyne qui cherche Mertens dans la profondeur. Mertens remet devant le but pour Lukaku qui ne parvient pas à contrôler pour profiter du caviar.

19e : But pour la Belgique ! Belle offensive des Diables avec Eden Hazard qui écarte sur la gauche pour Thorgan Hazard. Le médian du Borussia rentre dans l’axe et arme une formidable frappe de son pied droit pour trouver la lucarne de Guilherme. C’est 0-1.

22e : Les Hazard combinent sur la gauche et servent finalement Witsel dans l’axe. Mais le tir de l’ancien médian du Zenit manque de puissance pour inquiéter Guilherme.

28e : Eden Hazard est bien en jambes. Il déborde sur la gauche, s’infiltre dans le rectangle russe et arme une frappe. Guilherme évite le 0-2 d’un magnifique réflexe sur sa ligne.

33e : But pour la Belgique ! Un centre venu du flanc droit trouve la tête de Romelu Lukaku dans le rectangle. L’attaquant remet de la tête en arrière dans Eden Hazard qui canonne en un temps et plante ainsi le 0-2.

35e : La Russie réagit avec une frappe du point de penalty d’Ozdoyev. Mais Thibaut Courtois est à la bonne place et repousse la frappe.

40e : But pour la Belgique ! Mertens lance De Bruyne dans la profondeur. Le Citizen se retrouve seul face à Guilherme. Plutôt que de tenter un dribble ou une frappe, il glisse tout simplement le ballon latéralement pour Eden Hazard qui n’a qu’à le pousser dans le but vide. C’est 0-3.

48e : Les Diables reprennent le contrôle de la deuxième mi-temps avec un solo de Thorgan Hazard sur le flanc gauche. Il centre en retrait pour Mertens qui reprend en un temps, mais Guilherme est à la parade pour repousser le tir.

51e : Bakayev vient à peine de monter sur la pelouse qu’il peut déjà tirer, mais sans cadrer.

58e : Tielemans hérite de son premier ballon aux 30 mètres russes. Le médian de Leicester ne tergiverse pas et frappe. Mais le tir est trop enlevé et le ballon passe largement au-dessus de la transversale.

72e : Ionov est lancé dans la profondeur à droite, il parvient à centrer vers Dzyuba, mais Courtois plonge pour couper des poings la trajectoire du ballon.

73e : But pour la Belgique ! Lukaku récupère un ballon sur le flanc droit. L’attaquant entre dans l’axe et décoche du pied gauche un tir tendu des 20 mètres qui ne laisse aucune chance à Gulherme. C’est 0-4.

79e : Miranchuk est lancé dans la profondeur et se retrouve seul face à Courtois. Miranchuk centre pour Bakayev qui tire, mais Boyata sauve devant la ligne et dégage.

80e : But pour la Russie. Coup de coin pour la Russie. Une première reprise de la tête est repoussée par Courtois, mais sur le second ballon Dzhikiya est à la reprise et sauve l’honneur. C’est 1-4.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10838727-107

    La Une choquante du Corriere dello Sport sur Lukaku: gratuit et attiseur de haine

  2. B9721767720Z.1_20191130001105_000+G4NF11L67.2-0

    Philippe Close sur le chaos à Bruxelles: «Du monde dans le centre-ville? Une bonne nouvelle!»

  3. Le fantasme des apôtres de la sécurité publique
: plus on pourra scanner les foules et identifier des suspects, plus la criminalité reculera. Encore faudrait-il que le système soit performant.

    Grand format – Le délit de sale gueule de la reconnaissance faciale

La chronique
  • L’éclipse du soft power américain

    Samedi dernier, le New York Times a répondu sèchement au gouvernement chinois, qui avait traité de fake news les informations que le journal avait publiées sur la persécution des minorités musulmanes dans le Xinjiang, alors que ces révélations, accablantes, étaient fondées sur des documents internes du régime. Habituellement très pondéré, l’éditorialiste n’a pas hésité à faire le parallèle avec l’époque nazie, « lorsque Hitler parlait de la Lügenpresse, la presse menteuse, pour discréditer le journalisme indépendant ».

    Sa cible réelle, toutefois, était Donald Trump, accusé d’user et d’abuser de l’expression fake news pour vilipender les médias qui le dérangent, au risque de servir d’alibi aux régimes autoritaires qui verrouillent l’information. « Quand un président américain attaque la presse indépendante, les despotes s’empressent de l’imiter », notait le journal, en évoquant une kyrielle de pays, de la Russie au Burundi, qui ont trouvé dans le spectre des fake news une justification très commode de leurs attaques contre les médias...

    Lire la suite

  • La participation au secours de la démocratie

    La démocratie n’est plus une évidence. Accablée de toutes les impuissances du monde, elle ne s’impose plus comme un système légitime et efficace. Boucs émissaires : les élus, en lesquels les électeurs ont de moins en moins confiance. C’est donc la démocratie représentative qui semble en crise. Et la démocratie participative qui semble l’issue.

    Réconciliera-t-on le citoyen avec la politique en l’y intégrant ? C’est le pari de celles et ceux qui multiplient les initiatives de participation...

    Lire la suite