Spike d’Or 2019: Nafi Thiam et Bashir Abdi couronnés athlètes belges de l’année

©Belga
©Belga

Nafi Thiam et Bashir Abdi ont reçu le Spike d’Or 2019, trophée récompensant les meilleurs athlètes belges de l’année, ce samedi au stade du Stayen à Saint-Trond. Abdi est sacré pour la première fois. Thiam reçoit le trophée pour la septième année consécutive et établit un nouveau record. Kim Gevaert avait remporté le Golden Spike à six reprises.

Thiam était favorite à sa succession, elle qui est montée sur la 2e marche du podium de l'heptathlon aux Mondiaux de Doha, où elle a cédé son titre à la Britannique Katarina Johnson-Thompson. La Belge de 25 ans, qui a réalisé son deuxième meilleur total en carrière au Décastar (6.819), a devancé Cynthia Bolingo, vice-championne d'Europe en salle sur 400 m à Glasgow. Après Thiam (99 pts) et Bolingo (37 pts), Hanne Claes complète le podium avec 30 unités. Coéquipière de Bolingo au sein des Belgian Cheetahs, Claes a terminé 12e du 400 mères haies à Doha.

Après Koen Naert et son titre de champion d'Europe du marathon en 2018, un nouvel adepte des 42,195 km est mis à l'honneur. Bashi Abdi s'est en effet distingué cette année en battant à deux reprises le record de Belgique du marathon: 2h07:03 le 28 avril à Londres et 2h06:14 le 13 octobre à Chicago. Ces deux prestations lui ont permis de récolter 76 points. Le Spike d'Argent est revenu à Jonathan Sacoor (42 pts), membre du relais 4x400 mètres masculin qui a décroché le bronze à Doha ainsi qu'aux Relais mondiaux à Yokohama. Le Belge de 20 ans a également terminé 12e des Mondiaux sur 400 mètres en égalant son record personnel (45.03). Isaac Kimeli a pris la 3e place, avec 37 unités, grâce à une médaille d'argent à l'Euro de cross et une 14e place sur le 5.000 mètres à Doha.

Les Belgian Tornados (4x400m messieurs), médaillés de bronze aux Mondiaux ainsi qu'aux Relais mondiaux et vainqueurs de l'Euro indoor, ont été désigné comme l'Equipe de l'année. Le sauteur en hauteur Thomas Carmoy, médaillé d'or à l'Euro U20, et Paulien Couckuyt, médaillée d'or du 400m à l'Euro U23, sont les Espoirs 2019. Les votes proviennent de membres de la fédération nationale d'athlétisme, d'anciens champions et de journalistes spécialisés. Seul le titre de l'Equipe de l'année est choisi par la fédération elle-même.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. MELANIE DEBIASIO ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Les Racines élémentaires de Melanie De Biasio: «J’ai perdu ma voix, j’ai vécu le pire, ça m’a rendu forte»

  3. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite