Six Jours de Gand: Kenny De Ketele et Robbe Ghys s’imposent au Kuipke

belga
belga

Avec 301 points au compteur, ils ont devancé Jasper De Buyst et Tosh Van der Sande (296) ainsi que les Allemands Roger Kluge et Theo Reinhardt (212).

Roger Kluge et Theo Reinhardt ont pourtant entamé la Madison, dernière épreuve du traditionnel rendez-vous gantois, avec un tour d’avance sur le reste de leurs concurrents.

Samedi soir, Jasper De Buyst et Tosh Van der Sande s’étaient emparés de la tête au détriment du duo composé de Kenny De Ketele et Robbe Ghys. Le suspense est resté entier jusqu’au dernier sprint. Plus véloce, De Ketele a permis à son équipe de s’imposer.

Les deux cyclistes de l’équipe Sport Vlaanderen – Baloise succèdent au palmarès à Iljo Keisse et l’Italien Elia Viviani.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Il n’avait plus couru depuis le Tour mais Rohan Dennis avait surclassé tout le monde à Harrogate.

    Par Eric Clovio

    Route

    Rohan Dennis, dernier atout de l’armada Ineos

  • Mathieu van der Poel, lauréat à Namur en 2018.

    Par E.C.

    Cyclo-cross

    Cyclo-cross: Namur, manche mondiale «piégée»

  • Itw croisée Monfort-Bulens ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Par Stéphane Thirion

    Cyclisme

    Gérard Bulens à Maxime Monfort: «Tu as a tout pour devenir un Patrick Lefevere»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
On ne peut pas multiplier les politiques et les priorités à couvrir et réduire le budget à y consacrer
», insiste Olivier Chastel.

    Le Parlement européen veut 60 milliards de plus pour le climat, selon Olivier Chastel

  2. d-20191128-3XGE94 2019-11-28 11:17:40

    Affaire Nethys: la Socofe renonce à son recours contre le décret gouvernance wallon

  3. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

La chronique
  • Peut-on se payer la Maison-Blanche?

    I’m not a billionnaire ! », a lâché, amère, la sénatrice de Californie, Kamala Harris, après avoir annoncé qu’elle abandonnait la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine.

    La pique visait sans doute moins Donald Trump que deux candidats de son propre parti, Tom Steyer et Michael Bloomberg, dont les fortunes personnelles sont estimées, respectivement, à 1,6 milliard et 50 milliards de dollars par le magazine Forbes.

    Que des hommes, blancs, et vieux, comme Tom Steyer (62 ans) et Michael Bloomberg (77 ans), mais aussi Joe Biden (77 ans) ou Bernie Sanders (78 ans), puissent – sauf surprise – mener campagne jusqu’à la convention démocrate de Milwaukee, prévue en juillet 2020, alors que Kamala Harris, self-made woman de 55 ans, métisse, de père jamaïcain et de mère indienne, ait dû jeter l’éponge début décembre 2019 est déjà, en soi, problématique pour certains progressistes.

    Qu’à l’instar de l’actuel président des États-Unis – à la tête d’un pactole de 4,1 milliards de...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite