Les Diablotins créent la sensation en Allemagne (2-3) et prennent les commandes du groupe de qualifications pour l’Euro 2021

photo news
photo news

L’équipe nationale espoirs de football s’est imposée avec brio à Fribourg devant l’Allemagne (2-3) dans son quatrième match qualificatif pour l’Euro espoirs 2021. C’est une bonne opération comptable pour les troupes de Johan Walem, désormais en tête du groupe avec 7 points, soit une unité de plus que l’Allemagne qui compte une rencontre en moins.

Après un arrêt de Mile Svilar au quart d’heure, les Belges ont pris les commandes du match grâce à leur capitaine Zinho Vanheusden. Le défenseur du Standard, ayant poursuivi son action, s’est retrouvé dans le rectangle adverse. D’un tir croisé, il a trompé la vigilance de Markus Schubert (0-1, 26e). Le Liégeois aurait pu inscrire un doublé mais son penalty a heurté l’extérieur du poteau (33e).

Doublé d’Openda

Les Allemands sont ensuite revenus au score grâce à Nico Schlotterbeck à la suite d’une combinaison sur coup franc (1-1, 38e). L’attaquant du Club de Bruges Loïs Openda a redonné l’avance aux Belges, à la conclusion d’une belle action collective (1-2, 43e). Ce même Openda, après avoir manqué une grosse occasion, a profité d’une erreur défensive allemande en contre-attaque pour assurer la victoire belge (1-3, 70e).

Les Diablotins ont toutefois souffert en fin de match après avoir encaissé un but de Ragnar Ache (2-3, 80e) sur une phase brouillonne.

La Belgique avait entamé son parcours par une défaite au Pays de Galles (1-0) avant de partager contre la Bosnie (0-0). En octobre, les troupes de Johan Walem s’étaient imposées 4-1 devant la Moldavie.

Le prochain rendez-vous des Diablotins est prévu le 31 mars 2020 à l’occasion d’un déplacement en Bosnie (3e, 4 pts), qui jouera mardi aux Pays de Galles (5e, 3 pts).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 10844589-050

    France: condamné, Mélenchon dénonce un «procès politique»

  2. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  3. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que toutes les voitures belges

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite