Des pharmacies en ligne aux Pays-Bas fournissent des médicaments lourds aux Belges

Des pharmacies en ligne aux Pays-Bas fournissent des médicaments lourds aux Belges
Belga

L’Agence fédérale belge des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a tiré la sonnette d’alarme aux Pays-Bas car les pharmaciens néerlandais fournissaient très facilement aux patients belges des médicaments lourds, écrit Het Nieuwsblad lundi.

L’été dernier, le sulfate de dexamphétamine, utilisé pour traiter les troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), a été très difficile à obtenir en Belgique. Mais les patients belges pouvaient le trouver facilement sur internet via des pharmacies néerlandaises, a découvert la députée N-VA Kathleen Depoorter, par ailleurs pharmacienne.

«Lorsque ces patients ont envoyé leur ordonnance belge par internet, ils n’ont rencontré aucun problème pour recevoir le médicament à domicile», explique-t-elle. «Ils recevaient même une proposition de la pharmacie de leur livrer une nouvelle dose du médicament à intervalles réguliers», s’offusque-t-elle.

>Une agression physique de médecin chaque semaine

Il s’agit de «pratiques illégales, tant en Belgique qu’aux Pays-Bas», souligne la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD). L’AFMPS a dès lors sonné l’alarme auprès des autorités néerlandaises - plus particulièrement le ministère néerlandais de la Santé publique - en demandant que ces pratiques cessent.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous