Accueil Grands formats

Grand format - Michelin: où sont les femmes, chef(fe)?

En Belgique, seules quatre femmes sont étoilées. En France, la proportion est similaire. Seule l’Italie fait mieux avec un cinquième des femmes étoilées. Un tiers des femmes travaillent dans l’horeca. La question de la misogynie des cuisines mérite d’être posée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 12 min

Le Michelin a récompensé ce lundi sept nouveaux restaurants une étoile et un deux étoiles. Au firmament, seul Peter Goossens brille toujours avec ses trois étoiles acquises il y a quinze ans. Lors de la cérémonie, sur le podium, il n’y avait qu’une seule femme, l’épouse du chef trois étoiles. On notera que c’est nettement plus sobre que la cérémonie du Gault&Millau français, vilipendée sur les réseaux sociaux pour avoir invité des danseuses emplumées du Moulin rouge pour animer la fête. Les guides sont-ils misogynes ou est-ce plus globalement le secteur qui l’est ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Gillard Patrick, mardi 19 novembre 2019, 8:40

    Honnêtement, bassiner continuellement le lecteur avec des réflexions féministes ("La question de la misogynie des cuisines mérite d’être posée") commence à fatiguer. Il n'y a pas beaucoup de femmes cheffes? Et alors? peut-être celles-ci ne s 'imposent-elles pas assez, ne disposent pas des compétence voulues, se désintéressent de ce secteur???? Pourquoi toujours tout ramener à la question du genre, à l'opposition, à la revendication…. Pose t'on la même question sur le manque de manque d'homme dans les crèches, dans le secteur infirmier, ….? Chacun a ses chances et peut porter son choix sur ce qu'il aime faire et y développer ses compétences. Et perso, que le Chef soit un homme ou une femme, je m'en f..., seul l'expression de l'amour de son métier que je retrouve dans mon assiette est important.

  • Posté par Claeys Alain, lundi 18 novembre 2019, 20:50

    Yannick Allen, ou la preuve qu'il ne faut pas être intelligent pour être étoilé !

Aussi en Grands formats

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs