Météo: du froid, du brouillard et de la neige

Météo: du froid, du brouillard et de la neige
Photo News

Le froid et la neige persévèrent. Selon les prévisions de l’IRM, ces deux éléments seront au menu des prochains jours. Ce lundi soir, le ciel sera encore très nuageux avec des périodes de pluie, et des précipitations hivernales sur les hauteurs de l’Ardenne. Quelques centimètres de neige s’accumuleront encore sur le relief près de l’Allemagne et du Grand-Duché de Luxembourg, avant le retour d’un temps sec.

Dans le sud du pays, de la brume ou du brouillard (givrant) pourront se former. Quelques plaques de glace ne sont pas exclues en fin de nuit localement en Ardenne. Les minima oscilleront entre -2 degrés en Hautes Fagnes et 6 degrés à la mer.

Mardi, le ciel sera partiellement nuageux avec quelques averses locales puis un temps sec. De la brume et du brouillard pourront persister en Haute Belgique. Maxima de 1 degré en Hautes Fagnes et jusqu’à 8 degrés au littoral. La nuit de mardi à mercredi sera froide avec des températures négatives sur l’ensemble des régions. On attend par exemple -3 degrés comme minima dans le centre du pays et on approchera les -10 degrés dans certaines vallées ardennaises.

Sur le même sujet
MétéoAllemagne
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  3. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite