Accueil Belgique Politique

Coalition fédérale: plusieurs rencontres à l’agenda de Paul Magnette

L’informateur royal tente toujours d’établir des « convergences », sur « les diagnostics », sur « les objectifs à poursuivre », sur « les mesures à prendre » afin de parvenir à un possible accord de gouvernement.

Temps de lecture: 1 min

Prolongé dans sa mission d’informateur royal jusqu’au 25 novembre, Paul Magnette se décrit en « architecte », qui doit « trouver un terrain » d’entente, puis « construire des fondations solides », afin que l’on puisse ériger « l’édifice ». Ce sera là, si tout va bien, la tâche d’un préformateur ou d’un formateur, a-t-il expliqué lundi, auquel (lui-même ?, ce n’est pas exclu) il cédera le témoin dans une semaine ou plus : il fera rapport au roi lundi prochain, la suite n’est pas écrite.

D’ici là, Paul Magnette rencontrera, ce mardi, les partenaires sociaux et les représentants d’associations actives dans la lutte contre la pauvreté ainsi que de celles engagées en matière d’environnement ; puis il opérera comme il l’a fait jusqu’à présent, « par bilatérales » avec les formations ou les familles politiques nord-sud, « peut-être par multilatérales » a-t-il précisé, avec plusieurs formations autour de la table dans ce cas, ce qui pourrait alors commencer à ressembler à une ébauche de coalition. Nous n’en sommes pas là.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 19 novembre 2019, 8:37

    L'informateur P. Magnette n'est pas le négociateur président de parti P. Magnette. Il est normal et souhaitable qu'il explore toutes les possibilités, avec un minimum d'a priori et sans trop se soucier des critiques faciles des politiciens si avisés qui s'expriment sur les forums.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs