Coalition fédérale: plusieurs rencontres à l’agenda de Paul Magnette

Coalition fédérale: plusieurs rencontres à l’agenda de Paul Magnette

Prolongé dans sa mission d’informateur royal jusqu’au 25 novembre, Paul Magnette se décrit en « architecte », qui doit « trouver un terrain » d’entente, puis « construire des fondations solides », afin que l’on puisse ériger « l’édifice ». Ce sera là, si tout va bien, la tâche d’un préformateur ou d’un formateur, a-t-il expliqué lundi, auquel (lui-même ?, ce n’est pas exclu) il cédera le témoin dans une semaine ou plus : il fera rapport au roi lundi prochain, la suite n’est pas écrite.

D’ici là, Paul Magnette rencontrera, ce mardi, les partenaires sociaux et les représentants d’associations actives dans la lutte contre la pauvreté ainsi que de celles engagées en matière d’environnement ; puis il opérera comme il l’a fait jusqu’à présent, « par bilatérales » avec les formations ou les familles politiques nord-sud, « peut-être par multilatérales » a-t-il précisé, avec plusieurs formations autour de la table dans ce cas, ce qui pourrait alors commencer à ressembler à une ébauche de coalition. Nous n’en sommes pas là.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous