Un automobiliste français intercepté avec... 1.800 litres de mazout

Transporter 1
800 litres de fuel dans une camionnette est plutôt dangereux.
Transporter 1 800 litres de fuel dans une camionnette est plutôt dangereux.

Le 9 novembre, ils interviennent rue Pierre-et-Marie-Curie, à La Bassée, non loin de leur brigade. Vers 10 h, ils arrêtent un Citroën Jumper et sentent tout de suite une forte odeur de fuel, rapporte La Voix du Nord. À son bord, les militaires découvrent deux grosses citernes en plastique contenant du combustible.

Après vérifications auprès du conducteur, il s’avère que les citernes contenaient 1.800 litres de fuel provenant d’une transaction avec un particulier. L’origine du combustible n’était donc pas frauduleuse. Mais le conducteur a été dans l’incapacité de présenter les documents du véhicule qui, de plus, n’était pas assuré, était faussement « plaqué » et avait été acheté sans certificat d’immatriculation.

Un autre véhicule pas assuré...

Les infractions suivantes ont donc été relevées par les gendarmes : transport routier de marchandise dangereuse dont le transport n’est pas autorisé, défaut d’assurance, usage de fausse plaque, circulation d’un véhicule sans certificat d’immatriculation et maintien en circulation de camionnette sans contrôle technique périodique. L’homme issu d’une commune du Pas-de-Calais a été placé en garde à vue. Il fait l’objet d’une convocation devant un délégué du procureur et est sous le coup d’une suspension de permis et d’une grosse amende. Mais l’affaire n’en est pas restée là.

Une personne est venue chercher le contrevenant dans les locaux de la brigade motorisée. Et les gendarmes ont réalisé que le véhicule qu’elle utilisait n’était pas assuré, non plus. Cette personne sera donc également poursuivie pour défaut d’assurance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous