Un automobiliste français intercepté avec... 1.800 litres de mazout

Transporter 1
800 litres de fuel dans une camionnette est plutôt dangereux.
Transporter 1 800 litres de fuel dans une camionnette est plutôt dangereux.

Le 9 novembre, ils interviennent rue Pierre-et-Marie-Curie, à La Bassée, non loin de leur brigade. Vers 10 h, ils arrêtent un Citroën Jumper et sentent tout de suite une forte odeur de fuel, rapporte La Voix du Nord. À son bord, les militaires découvrent deux grosses citernes en plastique contenant du combustible.

Après vérifications auprès du conducteur, il s’avère que les citernes contenaient 1.800 litres de fuel provenant d’une transaction avec un particulier. L’origine du combustible n’était donc pas frauduleuse. Mais le conducteur a été dans l’incapacité de présenter les documents du véhicule qui, de plus, n’était pas assuré, était faussement « plaqué » et avait été acheté sans certificat d’immatriculation.

Un autre véhicule pas assuré...

Les infractions suivantes ont donc été relevées par les gendarmes : transport routier de marchandise dangereuse dont le transport n’est pas autorisé, défaut d’assurance, usage de fausse plaque, circulation d’un véhicule sans certificat d’immatriculation et maintien en circulation de camionnette sans contrôle technique périodique. L’homme issu d’une commune du Pas-de-Calais a été placé en garde à vue. Il fait l’objet d’une convocation devant un délégué du procureur et est sous le coup d’une suspension de permis et d’une grosse amende. Mais l’affaire n’en est pas restée là.

Une personne est venue chercher le contrevenant dans les locaux de la brigade motorisée. Et les gendarmes ont réalisé que le véhicule qu’elle utilisait n’était pas assuré, non plus. Cette personne sera donc également poursuivie pour défaut d’assurance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Greenpeace a mené une action spectaculaire à l’ouverture du sommet européen, jeudi matin
: ses militants ont pris d’assaut la façade du bâtiment, déployant de grandes banderoles qui donnaient l’impression que le bâtiment était en feu. Des feux de détresse ont également été allumés en divers endroits pour faire de la fumée.

    Sommet européen: alerte orange sur l’ambition «neutralité carbone» en 2050

  2. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne.

    Les marchés du carbone empoisonnent la COP25 Madrid

  3. ©News

    Europa League: éliminé, le Standard peut nourrir des regrets

La chronique
  • Peut-on se payer la Maison-Blanche?

    I’m not a billionnaire ! », a lâché, amère, la sénatrice de Californie, Kamala Harris, en annonçant qu’elle abandonnait la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine.

    La pique visait sans doute moins Donald Trump que deux candidats de son propre parti, Tom Steyer et Michael Bloomberg, dont les fortunes personnelles sont estimées, respectivement, à 1,6 milliard et 50 milliards de dollars par le magazine Forbes.

    Que des hommes, blancs, et vieux, comme Steyer (62 ans) et Bloomberg (77 ans), mais aussi Joe Biden (77 ans) ou Bernie Sanders (78 ans), puissent – sauf surprise – mener campagne jusqu’à la convention démocrate de Milwaukee, prévue en juillet 2020, alors que Kamala Harris, self-made woman de 55 ans, métisse, de père jamaïcain et de mère indienne, ait dû jeter l’éponge début décembre 2019 est déjà, en soi, problématique pour certains progressistes.

    Qu’à l’instar de l’actuel président...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite