NBA: record en carrière pour Doncic, Harden offre un 8e succès d’affilée à Houston (vidéos)

©AFP
©AFP

Houston a enchaîné une huitième victoire consécutive en étrillant Portland (132-108) au Toyota Center lundi en NBA. Russell Westbrook, arrivé du Thunder cet été, a réussi un triple-double et James Harden a marqué 36 points en 33 minutes.

Du côté des Rockets, le pivot Clint Capela a efficacement complété le tableau (22 points, 20 rebonds et 4 contres).

Les Blazers, incapables de contenir les multiples menaces adverses, ont pu s’appuyer sur les 25 points de C.J. McCollum, mais son coéquipier Damian Lillard a lui été tenu en respect avec seulement 13 points. Portland compte désormais cinq victoires pour neuf défaites.

Auteur déjà de son sixième triple-double de la saison lors du succès de Dallas face à San Antonio (117-110), Luka Doncic, 20 ans et 263 jours, a une nouvelle fois justifié son surnom de « Wonder Boy ».

Les 42 points du prodige slovène, record en carrière, en font le deuxième plus jeune joueur de l’histoire de la NBA à réaliser un triple-double à au moins quarante points, derrière LeBron James, qui avait lui 20 ans et 100 jours lorsqu’il y est parvenu en 2005.

Les frères Aaron et Justin Holiday ont été décisifs dans la victoire d’Indiana à Brooklyn (115-86). Aaron, le meneur de 23 ans, a signé le meilleur match de sa carrière avec 24 points et 13 passes. Justin, l’arrière de 30 ans, a signé 20 points précieux, avec un quatre sur six à trois points.

Même si la star de la famille Holiday reste pour l’instant et de loin Jrue, le meneur « All Star » des Pelicans, la performance de ses deux frères permet aux Pacers de pointer au 6e rang dans la Conférence Est.

Les Nets, eux, sont englués à la 9e place. Symbole de leurs difficultés, les hommes de Kenny Atkinson ont manqué douze tirs de suite dans le premier quart-temps…

Sans Kawhi Leonard, les Los Angeles Clippers ont eu du mal à se défaire d’Oklahoma City (90-88) au Staples Center. Transfuge du Thunder, Paul George (18 points, 7 rebonds) a été en dedans par rapport à ses dernières sorties et c’est Montrezl Harrell (18 points, 12 rebonds, 5 passes) qui a tenu la baraque au sein de la troupe de Doc Rivers.

Avec 9 victoires contre cinq défaites, les Clippers se retrouvent seuls à la 4e place à l’Ouest.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20150129-37L6LD 2015-01-29 10:05:39

    Banque: un accès au cash toujours plus complexe

  2. Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez.

    Bouchez-Coens: deux novices pour sortir de la crise politique

  3. Pour les sénateurs démocrates comme Elizabeth Warren, il faut que la procédure s’achève vite pour leur permettre de faire leur campagne pour les primaires de leur parti.

    Chefs d’accusation contre Trump: pourquoi les démocrates sont pressés d’en finir

La chronique
  • Vincent de Coorebyter: «La grande misère du choix électoral»

    Le point qui a le plus surpris dans l’interview que Marc Uyttendaele et moi-même avons donnée au Soir le 23 novembre est apparemment la perspective d’organiser un référendum sur le cadre institutionnel de la Belgique.

    De fait, il y avait de quoi être surpris. Je ne suis pas un partisan déclaré du référendum, et je me rappelle fort bien Marc Uyttendaele, en 1993, s’opposant farouchement, comme Xavier Mabille, à l’idée de demander au peuple de se prononcer sur le cadre fédéral dans lequel basculait officiellement la Belgique à l’époque.

    Je ne veux pas revenir, ici, sur le référendum en tant que tel, qui est à mes yeux un procédé de la dernière chance en...

    Lire la suite

  • Le grand fossé de l’impeachment, dans l’Amérique de Trump

    Montez ! Sautez dans le traîneau des esprits de Noël, et laissez-vous mener par-delà les villes et les champs, pour entrer dans les chaumières et prendre le pouls des foyers américains ! Cette radioscopie à la Dickens, dont rêvent tous les sondeurs depuis l’élection surprise de Donald Trump en 2016, ne vous réjouirait guère : jamais depuis la guerre de Sécession (1861-1865), nos cousins n’ont été plus divisés, ne se sont ainsi entre-déchirés, au point de reconsidérer, de plus en plus fréquemment, leur participation au sacro-...

    Lire la suite