Steve Darcis: «Arrêtez de parler de Coupe Davis!»

©Photonews
©Photonews

La Belgique a entamé la Coupe Davis ce lundi avec une victoire 2-1 face à la Colombie. Une Coupe Davis qui a totalement changé de format suite à une réforme instiguée par le footballeur espagnol du FC Barcelone Gerard Piqué. Le tournoi ne s’étale plus sur plusieurs mois à travers le monde, mais sur une semaine dans un lieu unique.

Un chamboulement qui ne plaît pas à tout le monde, et a priori pas à notre « Mister Coupe Davis » Steve Darcis. Après sa victoire contre Santiago Giraldo (6-3, 6-2), il s’est exprimé sur les réseaux sociaux. « Quel honneur… quelle émotion de jouer pour son pays une fois de plus mais svp arrêtez de parler de Coupe Davis !!!! » Un message accompagné des hashtags #Davis cup is dead (La Coupe Davis est morte) et #world cup is back (La Coupe du monde est de retour).

La Belgique se mesurera mercredi à 18h à l’Australie, 9e au ranking mondial, pour son deuxième match du groupe D.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite