Accueil

Les amours du père de James Bond

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

On ne sait jamais rien d’intime des héros jusqu’à ce qu’ils disparaissent et que leurs héritiers ferment leurs yeux et ouvrent leurs tiroirs. Fionn Morgan, la fille qu’Ann Charteris, l’épouse de Ian Fleming qui fit naître James Bond, eut d’un précédent mariage avec le baron O’Neill offre à la curiosité publique 500 pages manuscrites de lettres entre sa mère et Ian Fleming… qui n’étaient pas destinées à être publiées !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs