Accueil Monde Europe

L’abandon de l’enquête pour viol contre Assange en Suède ne change pas grand-chose

La justice suédoise a annoncé ce mardi qu’elle cessait d’enquêter sur le fondateur de WikiLeaks, « faute de preuves ». Mais Assange risque toujours d’être extradé de la Grande-Bretagne vers les Etats-Unis pour espionnage en février prochain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le parquet suédois avait annoncé « de nouvelles informations » en début de semaine. Promesse tenue : ce mardi, la justice suédoise a annoncé l’interruption de l’enquête pour viol contre Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. « Excellente nouvelle attendue depuis longtemps », précise au Soir son avocat belge, Christophe Marchand. « Sans surprise pour nous, tellement ce dossier suédois a été instrumentalisé pour diaboliser Julian Assange ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs