Roberto Martinez: «Cobbaut est dans la lignée de Vertonghen et Vermaelen»

Roberto Martinez avait effectué sept changements par rapport au match en Russie.
Roberto Martinez avait effectué sept changements par rapport au match en Russie. - News

Q

u’avez-vous appris de ce match ?

Cela a pris un peu de temps avant que chacun prenne ses repères. C’est un peu normal. Ils devaient apprendre à se connaître. Quand ils étaient dans le rythme, on a vu ce que cela pouvait apporter. Gagner 6-1 est une récompense. Le groupe a montré une excellente mentalité. Ils se sont battus durant chaque minute de cette campagne.

Qu’avez-vous pensé des joueurs qui recevaient une chance ?

Mignolet, ce n’est pas une surprise. Il est focalisé sur son boulot et sait se montrer professionnel. Elias Cobbaut a un futur incroyable. Il a un profil difficile à trouver. Il est dans la lignée de Vertonghen et Vermaelen et terminera sa carrière dans l’axe. Hans Vanaken a montré le même niveau que face à Saint-Marin. Yannick Carrasco s’est adapté à un rôle qu’il connaît parfaitement. Chaque fois qu’il vient en équipe nationale, il montre de l’envie et de l’attention. Il a connu une sannée compliqué car il a été un peu distrait avec un possible transfert et retour en Europe. Mais il voulait jouer et prouver sa valeur. Chez certains joueurs, tu sens que l’équipe nationale est l’endroit qu’il leur faut. Christian Benteke a ce style de target man, un vrai numéro neuf qui a été très efficace. Je suis également satisfait d’avoir vu Thorgan Hazard sur le côté droit. C’est une solution supplémentaire.

Vous n’avez plus qu’un rassemblement avant de faire votre sélection. Est-ce que les deux derniers matches vous ont permis de vous faire une idée plus précise ?

J’aurais voulu avoir plus de réponses pour faire ma sélection de 23. J’aéurais voulu voir que certains n’étaient pas prêts pour l’équipe nationale mais j’ai vu des joueurs qui maintenaient la qualité du groupe. Cela ne me facilite pas la tâche.

Quel est votre bilan de l’année 2019 ?

C’était une année fantastique. Dans un rassemblement, on a parfois perdu cinq ou six joueurs majeurs. Mais on a montré une mentalité toujours importante. Et je pense que l’on s’est amélioré.

Que pensez-vous du tirage au sort avec la Russie et le Danemark ?

À l’Euro, on va rencontrer deux équipes qui joueront à domicile. C’est le côté triste du tirage pour notre noyau qui mérite mieux. C’est dommage de ne pas jouer dans notre pays.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»

    Les Racines élémentaires de Jane Birkin: «J’étais devenue quelqu’un de célèbre sans grand mérite»

  2. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  3. Affublé d’une veste en cuir marron élimée, appuyé à un déambulateur, Harvey Weinstein semble un vieil homme que l’on dirait centenaire, alors qu’il affiche tout juste 67 ans au compteur. © Photo News.

    Il se passe toujours quelque chose au procès de Harvey Weinstein

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite