Accueil Opinions Chroniques

Les tweets prolétariens du Vlaams Belang

Le Vlaams Belang a misé sur les réseaux sociaux pour sa campagne électorale de mai dernier et a fait un gros carton. Les tweets et autres messages courts à visée politique destinés à atteindre un public le plus large possible ne datent pas d’aujourd’hui.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 21 novembre 2019, 16:12

    Et si le Belang reste si actif sur Facebook, c'est sans doute qu'il s'attend à un retour aux urnes à plus ou moins courts termes qui lui donnerait quelques sièges supplémentaires au parlement. Il ne lui manque "que" 3 sièges pour dépasser le PS (si ce dernier fait "pouf" en cas d'élections anticipées) et devenir le 2e parti... du pays!

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs