Accueil Société

Blouses blanches: la commission approuve unanimement le refinancement

Ce mercredi matin, tous les partis siégeant en commission Santé du parlement ont approuvé l’accord intervenu hier pour le financement d’emplois supplémentaires dans le secteur hospitalier. Un vote unanime salué par la CNE, le syndicat chrétien des employés.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Pour rappel, cet accord prévoit une enveloppe de 67 millions d’euros pour cette fin d’année et de 402 millions sur base annuelle dès 2020, afin d’engager du personnel supplémentaire dans les hôpitaux mais aussi chez les infirmières à domicile salariées. Une part de ces sommes sera également affectée à l’amélioration des conditions de travail pour les infirmières indépendantes qui se rendent au domicile de leurs patients. Il s’agira également, en luttant contre la charge de travail excessive, de rendre ce métier en pénurie plus attractif. Ces montants seront versés dans le Fonds Maribel social afin de couvrir la totalité du coût des nouveaux engagements.

Dans son communiqué, la CNE s’inquiète toutefois de deux éléments. « Certains partis ont conditionné leur accord au retrait de l’engagement de porter le budget à 400 millions en 2020 » et « la formulation de la proposition permettrait de détourner des moyens vers un refinancement des hôpitaux plutôt que l’amélioration des conditions de travail ».

La proposition de loi sera votée d’ici une quinzaine de jours en séance plénière de la chambre.

« Financement structurel » assuré

« Il s’agit d’un amendement de l’Open VLD », confirme Catherine Fonck, cheffe de groupe CDH à la Chambre. Un amendement dont les motivations sont « techniques », explique-t-elle. En effet, il ne serait pas possible « de transformer une décision de crédits provisoires en budget 2020 et en loi-programme puisqu’il n’y aura pas de budget 2020 ». Néanmoins, rassure-t-elle, un accord est intervenu pour un budget complémentaire couvrant le premier trimestre 2020, de 100,5 millions d’euros, « à bétonner dans le budget 2020 qui arrivera avec le prochain gouvernement ». Et si celui-ci tarde encore, un accord politique existe pour voter de nouveau crédits provisoires, assure la députée centriste. « C’est donc bien un financement structurel ».

À lire aussi Fumée favorable pour les blouses blanches

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko