Cinq nouveaux fournisseurs de la Cour reçus par le Roi et la Reine (photos et vidéo)

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont reçu cinq nouveaux fournisseurs au Palais royal à Bruxelles ce mercredi matin. C’est la coutume du couple royal, quelques jours après la Fête du Roi, de recevoir les nouveaux fournisseurs brevetés de la Cour de Belgique.

Ce mercredi, le Roi a remis à cinq entreprises un certificat de fournisseur breveté de la Cour de Belgique. Il s’agit de CDS Location, une entreprise de location de matériel événementiel ; de Duher, commerce de détail de textiles et de linges de maison ; de Restauration d’œuvre d’art ; de Lens Roses, rosiéristes et conseillers en plantation et de Meubili, une entreprise de meubles de jardin, cuisines extérieures, parasols et chauffages de terrasses.

>> La liste des fournisseurs de la Cour

Par la suite, quelques nouveaux titulaires de fournisseurs brevetés ont été reçus par le couple royal. Il s’agit d’entreprises qui ont été autorisées à se considérer comme fournisseur principal pendant un certain temps, mais qui ont récemment changé de PDG, car la licence est octroyée à la personne responsable de l’entreprise et non à l’entreprise elle-même.

Pour devenir un fournisseur de la Cour royale, il faut préalablement soumettre une demande au Palais. Un certain nombre de conditions doivent être remplies pour avoir une chance de remporter la licence très convoitée. Par exemple, le siège de la société doit être situé en Belgique, la société doit effectuer des livraisons ou assurer des services pour le Palais pendant au moins cinq ans et, en outre, il existe bien entendu des conditions de qualité et de quantité.

Au total, 121 commerces sont fournisseurs de la Cour. Cela concerne aussi bien certaines grosses enseignes que de plus petites structures spécialisées.

Sorry, the PDF couldn't be displayed

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Patrick Dewael (Open-VLD), président de la Chambre, est l’un des noms qui circulent pour monter en première ligne.

    Négociations fédérales: qui va monter? Plusieurs noms circulent

  2. d-20191208-3XNE16 2019-12-08 09:11:53

    Le bulletin climatique de la Belgique continue à se dégrader

  3. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

La chronique
  • La grande misère du choix électoral

    Le point qui a le plus surpris dans l’interview que Marc Uyttendaele et moi-même avons donnée au Soir le 23 novembre est apparemment la perspective d’organiser un référendum sur le cadre institutionnel de la Belgique.

    De fait, il y avait de quoi être surpris. Je ne suis pas un partisan déclaré du référendum, et je me rappelle fort bien Marc Uyttendaele, en 1993, s’opposant farouchement, comme Xavier Mabille, à l’idée de demander au peuple de se prononcer sur le cadre fédéral dans lequel basculait officiellement la Belgique à l’époque.

    Je ne veux pas revenir, ici, sur le référendum en tant que tel, qui est à mes yeux un procédé de la dernière chance en...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    ...

    Lire la suite