Thunderpower: des voitures électriques seront assemblées sur le site de Caterpillar dès 2022

Willy Borsus en mission économique belge en Chine
Willy Borsus en mission économique belge en Chine - Belga

Le CEO du constructeur automobile chinois Thunder Power a confirmé, mercredi lors d’un déjeuner avec le ministre wallon Willy Borsus, sa volonté d’assembler à Charleroi, sur l’ancien site de Caterpillar à Gosselies, des voitures électriques, dont le début de la production est évoqué pour 2022.

Le ministre wallon a déjeuné mercredi avec le CEO de Thunder Power, en marge de la mission économique belge en Chine. Au cours de l’entretien, qualifié de « très positif » dans l’entourage de M. Borsus, le responsable de Thunder Power a confirmé le calendrier qui prévoit la constitution de la filiale belge d’ici la fin de l’année, le bouclage du montage financier début 2020 et le lancement, dans le courant de l’année prochaine, des différentes procédures nécessaires (autorisations, homologation, permis…). Le début de la construction de l’usine interviendrait alors en 2021 pour une mise en production en 2022.

Thunder Power avait annoncé en octobre 2018, en grande pompe, son arrivée à Charleroi, en collaboration avec la Sogepa, pour y assembler une voiture électrique de type citadine baptisée « Chloé ». Mais le constructeur s’était fait particulièrement discret depuis lors faisant craindre à d’aucuns que le projet, potentiellement créateur de centaines d’emplois, ait du plomb dans l’aile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous